Le projet micromania-zing . découvrir !
Suivez-nous
Menu

Sly Cooper : Voleurs à travers le temps

Sly Cooper : Voleurs à travers le temps

Pour sa quatrième aventure, le raton-voleur remonte le temps afin de retrouver ses ancêtres. L’idée n’est pas très originale, mais le résultat se révèle à la hauteur des précédents épisodes de la série, avec quelques nouveautés bienvenues.
Laissé pour amnésique à la fin du 3e épisode, Sly prenait en fait du bon temps. Alors qu’il s’apprête à repartir pour un nouveau larcin, Bentley et Murray lui révèlent que les pages du Volus Ratonus, contenant les techniques ancestrales de cambriolage des Cooper, sont en train de s’effacer. Seule solution pour éviter la catastrophe : retourner dans le passé à la recherche des ancêtres.

Plus de personnages

On retrouve dans ce nouvel épisode toute l’équipe du clan Cooper : Bentley, la tortue savante en fauteuil roulant spécialiste du piratage informatique, Murray l’hippopotame, costaud de la bande, et l’inspecteur Carmelita Fox, as du pistolet-choc, oscillant toujours entre amour et haine envers le héros.Mais ils sont cette fois rejoints par les ancêtres de Sly : un ninja du Japon féodal, un pistolero du Far West, un homme des cavernes, un voleur du pays des Mille et Une Nuits et un archer anglais. Tous sont jouables au cours de l’aventure et font la démonstration de leur différents talents, qu’il s’agisse d’adresse à l’arme blanche ou à feu ou de force brute. Les mécanismes de jeu restent les mêmes : on peut se lancer dans l’histoire, découvrir les cinq ancêtres du héros dans leur époque respective et tenter de battre les cinq très méchants boss, ou déambuler à loisir dans l’un des cinq mondes ouverts remplis d’ennemis, essayer de collecter dans chacun les trente bouteilles éparpillées qui permettent de déverrouiller un coffre contenant un objet bonus, trouver tous les trésors et les ramener au refuge dans le temps imparti sans se faire toucher, dénicher tous les masques de Sly… Et, pour cela, on peut choisir chacun des personnages, y compris les ancêtres, mais seulement dans leur monde respectif.

Sly se déguise

Grande nouveauté : Sly doit endosser dans le passé des costumes d’époque afin de progresser dans les niveaux : l’armure de ninja résiste au feu, le costume de bagnard est agrémenté d’un énorme boulet qui défonce tout et sur lequel Sly peut progresser en équilibre, la peau de tigre à dents de sabre lui permet d’effectuer de redoutables attaques écrasantes à distance. Il peut aussi utiliser ces costumes dans les cinq mondes ouverts pour débloquer des objets auparavant inaccessibles. Ces nouveaux pouvoirs renouvellent agréablement la série, et leur exécution est même, le plus souvent, franchement comique.

Assez facile et très agréable

Le gameplay, très varié, fait qu’on ne s’ennuie jamais : combats, acrobaties, infiltration, minijeux d’arcade à l’ancienne, jeu de rythme, conduite de voiture télécommandée, tir, prise de photos depuis les hauteurs du paysage. Chacun y trouvera son compte. Les cinq mondes sont suffisamment vastes pour qu’on mette un certain temps à s’y repérer, remplis de pièges pour les aventuriers un peu insouciants, de détails humoristiques et de recoins pour y dissimuler ennemis et items à découvrir. Mais Sly Cooper reste un jeu pour les plus jeunes : sauvegardes à intervalles très réguliers, guidage constant dans l’histoire, indications répétées des commandes à utiliser, univers cartoon avec un minimum de second degré, cinématiques très (voire un peu trop) fréquentes… Mais la beauté de l’ensemble pourra séduire au-delà de l’école primaire, et réveillera probablement des souvenirs émus chez les gamers plus âgés qui ont fait leurs armes sur les premiers épisodes PS2.

Test réalisé par Philippe Istria.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de 7 ans et plus.
- Aux fans de la série, qui ne seront pas déçus.
- A ceux qui aiment fouiller les moindres recoins des niveaux pour dénicher tous les items cachés.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- The Sly Trilogy
- Disney Epic Mickey : le retour des héros