Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Sin & Punishment : Successor of the Skies

Sin & Punishment : Successor of the Skies

Pur jeu d’action paru sur Nintendo 64 hors de nos frontières, Sin & Punishment ressort les flingues pour vous prouver que la Wii peut aussi être une machine d’arcade impressionnante.
Amateurs de flingage et détenteurs de réflexes d’acier, préparez-vous ! Vous voici sur une planète Terre devenue bien étrange et hostile, dans la peau de deux héros, Isa et Kachi, traqués par un mystérieux ennemi. Pas le temps de vous poser trop de questions : il faut déjà sortir les flingues et défourailler contre des armées de robots. Et très vite, la difficulté croissante montre qu’il va falloir des réflexes en béton pour assumer son refus de jouer en mode facile. Sin & Punishment : Successor of the Skies est un jeu d’action brute dans lequel votre héros se déplace de manière guidée. Le joueur n’intervient que sur les changements de direction à l’écran (vers la droite, la gauche, le haut et le bas) tandis que défile le niveau. Tantôt vue de côté, tantôt de dos, parfois la tête en bas : l’action ose des plans de caméra affolants et variés, toujours avec succès, et vous incite à pousser vos réflexes dans leurs derniers retranchements.

Epileptiques s’abstenir
Certes jouable au pad Classic ou avec la manette GameCube, le jeu est pensé pour la Wiimote et surtout le Wii Zapper. Parfaitement utilisé, l’accessoire permet d’enchaîner les tirs avec précision tandis que votre avatar esquive, saute dans le vide et flotte dans les airs. Le but du jeu ? Finir chaque niveau avec le plus gros score. La moindre mort remet les compteurs à zéro, il faut donc survivre et dézinguer des vagues d’ennemis, mais aussi de créatures inoffensives placées ici histoire de faire grimper votre multiplicateur de points au fil des tirs. Simple mais efficace, le système s’avère élitiste tant tirer en évitant d’être touché relève parfois de la gageure. Surtout quand vous affrontez des boss dotés de points faibles précis, d’attaques à contrer d’une certaine manière et obligeant à des actions parfaitement millimétrées qui ne s’apprennent qu’après de cuisants échecs. Un jeu pour fans du genre prêts à recommencer encore et encore afin de mettre en ligne le score le plus parfait qu’ils sont capables d’obtenir. Prêts aussi à se remettre à l’entraînement pour détrôner tout joueur ayant fait mieux dans le classement mis à jour.

Un style bien nippon

Outre son action rapide digne des jeux de tir sur bornes d’arcade des années 80-90, le soft s’appuie sur une esthétique réussie. Si la qualité des cinématiques s’avère très moyenne et que le design des héros se montre un peu sommaire, dès que l’action débute la Wii montre que, bien exploitée, elle peut faire défiler à l’écran un nombre délirant de cibles en gardant une fluidité exemplaire. Certes l’action se limite à un "tunnel", mais l’efficacité du gameplay est à saluer. Outre le tir en continu, nos héros peuvent lancer des attaques au corps à corps ou encore charger un tir puissant. Pour l’un il s’agira d’une attaque de zone, pour l’autre du verrouillage de plusieurs cibles à la fois. Sachez qu’il s’avère aussi possible de se lancer dans l’aventure à deux. Hélas, seul un participant sera physiquement modélisé à l’écran, l’autre ne dirigeant qu’un viseur apte à fournir un tir de soutien. Clairement, Sin & Punishment ne se destine pas à tous : il faut aimer son style graphique et le type d’action qu’il propose. D’autant plus que le niveau de difficulté s’avère assez élevé. C’est aussi un titre qui s’adresse aux compétiteurs cherchant à optimiser leurs actions afin d’obtenir le plus important score possible.

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux amateurs de shoot’em up à partir de 12 ans
- Aux joueurs dotés de réflexes d’acier
- Aux perfectionnistes
- Aux tireurs d’élite

Vous aimerez si vous avez aimé :
- The House of the Dead : Overkill