Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Silent Scope

Silent Scope

Sega nous propose une conversion de son hit d'arcade, Silent Scope. Saura-t-il nous faire revivre les mêmes sensations sur nos Dreamcast ? Pas évident.
En pleine campagne électorale, un groupe de terroristes armés jusqu'aux dents kidnappe la famille présidentielle. Ils revendiquent la libération de leur chef, mais sa remise en liberté ne ferait que renforcer l'effectif ennemi. Le gouvernement décide de dépêcher un tireur d'élite afin de délivrer le Président : vous. Gulp ! Endossez le rôle de ce sniper et partez à la recherche de la menace terroriste. Un scénario somme toute banal pour un titre d'action.

Simple comme bonjour !

Silent Scope s'apparente plus à un Virtua Cop qu'à un Quake-like, dans le sens où vous n'évoluez pas librement mais au gré des différents théâtres d'opération. Vous contrôlez uniquement la lunette de votre fusil, des flèches rouges indiquent la position des ennemis.
Bien entendu, des innocents figurent parmi les cibles potentielles : les blesser entraîne des pénalités... dommage ! Sous une apparente facilité, Silent Scope requiert néanmoins une rapidité d'exécution et de jugement très développée.
Différents modes

Avant de vous lancer à la poursuite des malfrats, un petit détour par le mode d'entraînement s'impose. Sur trois environnements, différents exercices offrent d'améliorer votre précision, votre rapidité ou encore votre prise de décision. Le mode Arcade travaillent vos compétences lors d'une séance de tir en intérieur ou extérieur. Un bon score débloque huit autres niveaux. Le mode Time Attack, quant à lui, propose de jouer indépendamment les différents chapitres qui composent le mode Histoire de Silent Scope. Un bon moyen de se familiariser avec les missions... et de se défouler !

L'essentiel

Le scénario se présente sous la forme de mini-épisodes - treize au total - à accomplir selon plusieurs arborescences. Ainsi à certains moments, se présente le choix entre différentes voies. Pour ajouter du piment au tableau, plusieurs boss parsèment votre mission, les bonus de vie s'avèrent alors bien utiles. Côté mise au point, le stick analogique et la croix multidirectionnelle font varier la vitesse du viseur tandis qu'il est possible de zoomer à loisir en fonction de la taille de l'objectif ou d'affiner l'opacité du verre et isoler ainsi les terroristes de l'environnement.
Des possibilités très pratiques et réalistes, bien que leur application soit délicate dans le feu de l'action. Ainsi on se repose bien souvent sur une configuration passe-partout, afin de ne pas gâcher de précieuses secondes.
Quelques bavures

Si Silent Scope se révèle distrayant, on regrette amèrement l'absence d'un mode Multijoueurs, pourtant disponible dans nombre de ses concurrents. De plus, son incompatibilité avec le Dreamcast gun relève de la totale incompréhension, pour un jeu de cette catégorie. Conséquence directe : une maniabilité pas toujours évidente, malgré le réglage de zoom de votre lunette. Cette lacune ne se ressent pas avec des cibles immobiles, mais lorsqu'il s'agit de viser un ennemi cavalant en tous sens, difficile de régler son tir tout en ajustant la portée de la lunette... sans parler du stress du chronomètre qui, lui, n'attend pas.

Test réalisé par : Quan

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux snipers,
- Aux fans d'action,
- Aux rapides de la gâchette.


Vous aimerez si vous avez aimé:
- Virtua Cop
- The House Of The Dead