Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Sid Meier's SimGolf

Sid Meier's SimGolf

La énième déclinaison de la gamme des "Sim" vous emmène sur les greens. Le golf, sport qui semble fasciner les joueurs PC depuis une éternité, avait bien droit lui aussi à sa simulation. Voilà qui est chose faite.
A force, ça doit devenir difficile de trouver un sujet original pour les responsables de la gamme"Sims". En attendant un éventuel SimGaragiste ou SimBoulangerie (un bonheur : choix du type de pain, satisfaction de la mamie qui achète son pain tranché grâce à la dernière upgrade, embauche d'un vigile pour éviter le vol de bombons, etc.), Electronic Arts nous offre un SimGolf tout à fait de saison. Oui, vous avez bien lu : j'ai bien dit Electronic Arts et non Maxis, pour une fois. Car le nom complet du jeu est bien "Sid Meier's SimGolf". Le même Sid Meier connu entre autre pour son gigantesque - mais aride - jeu de stratégie : Civilization. C'est donc sa société, Fireaxis, qui s'est chargée du développement. La preuve que même les créateurs de jeux ont le droit de se mettre au vert !

Le golf, un sport bourgeois ?

Le décès de votre grand-oncle Harry vous laisse à la tête d'un petit capital inattendu. Assez pour vous acheter un lopin de terre et vous lancer enfin dans le rêve de toute une vie : créer un parcours de golf stylé pour attirer les plus grands pros de la planète sur vos greens, tout en réalisant de juteux bénéfices au passage, évidemment.
L'idée de base est donc simple : on vous propose de créer un parcours de golf de toute pièce et de le manager pour en tirer le maximum. Si les joueurs se plaisent chez vous, qui sait, ils décideront peut-être d'investir dans une carte de membre ? Vous avez donc intérêt à soigner vos visiteurs...
Sensation de déjà-vu

Ceux qui ont déjà eu l'occasion de jouer à un SimQuelqueChose seront tout de suite à l'aise : on est en effet en terrain connu. Que ce soit pour placer des bâtiments ou pour designer un trou, l'interface est simple d'accès : en quelques clicks on pose un bon "par 5", avec bunkers, fairway, rough et décorations orientales pour le plaisir de l'oeil. Idem pour les éléments structurels : bars, chemins, hôtels, etc. Le graphisme est plutôt correct et même si la 3D isométrique s'essouffle parfois sur les plus gros parcours, l'ensemble est plutôt agréable.

De bonnes idées...

Sur le front des bonnes idées, on note la présence d'aventures rigolotes qui se déclenchent pour peu que vous ayez eu du flair en choisissant deux golfeurs qui ont des affinités. Certains se révèleront être des espions, d'autre vivront une love-story torride , on sent clairement ici l'influence des "Les Sims" sans que ça devienne envahissant. Un système de jeu original vous permet également de disputer des matchs grâce à votre propre joueur pro dont les caractéristiques évolueront au fil des parties. On est évidemment très loin d'une simulation classique mais c'est un mode très divertissant qui permet de changer un peu de rythme. Une fois votre premier 18 trous finalisé, vous aurez ensuite la possibilité de vous attaquer à l'un des 15 autres terrains disponibles, histoire de créer un véritable réseau mondial de golfs haut de gamme sur lesquels vous pourrez par la suite disputer des championnats. Un module de thèmes permet même de customiser l'apparence du jeu à sa convenance et chaque golfeur est entièrement configurable. C'est du tout bon, non ? Pas forcément.

... et une poignée de mauvaises

Premier point noir : pas de didacticiel. Désolé les gars mais tout le monde n'est pas un pro du golf. On est donc parfois un peu perdus pour comprendre comment réduire un embouteillage sur un green donné ou les raisons qui font que tel trou est plus intéressant que tel autre. Certains choix en terme d'interface sont également discutables : impossible de faire un "click & drag" pour poser des éléments , chacun devant être placé ou détruit individuellement. Ca n'a l'air de rien mais c'est laborieux au possible dès qu'il s'agit de tracer des chemins pour simplifier la circulation sur son parcours ou pour définir une vaste zone de fairway.
De même, nous n'avons pas trouvé de fonction pour accélérer le temps , sérieux oubli pour un jeu de ce genre. Pour finir, notez que la simulation financière est réduite à son strict minimum : gestion des employés et des coûts de développement, c'est en gros tout. Certains seront certainement soulagés de l'apprendre mais d'un autre côté, le jeu y perd en épaisseur.
Pas un hole-in-one mais pas un double bogie non plus (les golfeurs comprendront)

Même si SimGolf n'est pas le meilleur de la série, il est agréable comme tout à découvrir. Les débutants y trouveront certainement plus de plaisir que les vieux routards mais même ces derniers auront du fil à retordre avec les niveaux de difficulté les plus avancés. Disons que c'est une bonne entrée en matière pour ceux qui veulent se lancer dans la construction/gestion sans trop se prendre la tête.

Test réalisé par Guillaume Pan.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux managers/constructeurs débutants.
- A ceux qui rêvent d'avoir leur propre golf.


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Les Sims
- La gamme des SimTruc.