Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Roland Garros 2002

Roland Garros 2002

Plus question de voir Kuerten sur les courts de Roland Garros avant l'an prochain. Que faire ? Entamer une grève de la faim, sombrer dans la déprime... ou faire comme si de rien n'était en continuant le tournoi sur PC.
Chaque année en plein tournoi du Grand Chelem, on s'octroie une pause entre deux matchs pour s'essayer au dernier millésime des développeurs de Carapace. Bzz... j'insère le CD, installation, configuration... le suspens est à son comble ! Deux licences officielles et un contenu réactualisé vont-ils suffire pour détrôner un Virtua Tennis et un Tennis Masters Series ?

Licences en poche

Avec deux licences officielles, celle de Roland Garros (on s'en serait douté) et celle de l'US open, ce dernier volet propose enfin une jolie brochette de tennismen professionnels : Kuerten, Henman, Grosjean, Barbara Schett (la gagnante du tournoi de Klagenfurt)... Au total, six joueurs et quatre joueuses sous licence (et pas trop mal modélisés),
qui vont pouvoir en découdre sur une douzaine de courts, dont le court Philippe Chatrier et le Suzanne Lenglen. Même si on aurait préféré une Mary Pierce à une Virginie Razzano, et un Lleyton Hewitt à un Tommy Robredo, pour un soft estampillé Roland Garros, c'est déjà plus à propos que les trente-deux inconnus de la version 2001.
La nébuleuse de Roland Garros

Avant de se lancer dans un simple, simple mixte, double, double mixte ou jusqu'à quatre en LAN, direction les courts d'entraînement. Lobs, lifts, tirs à plat, chop... quatre types de coups (plus la possibilité de faire des effets latéraux), mais dont l'enseignement se révèle tellement obscur et casse-pied que même les novices lâcheront rapidement l'affaire. Gavé d'un amas d'indications nébuleuses et lassé de se prendre des balles de tennis dans la figure, on se tourne séance tenante vers les différents modes de jeu : Arcade, Exhibition, Challenge, Race (sorte de Survival), Carrière pour confronter son propre joueur à l'élite du tennis mondial, aucun souci à se faire, il ne manque rien.

Player one Vs ordinateur

Pour rajouter au réalisme des rencontres, les développeurs auraient travaillé en collaboration avec un entraîneur professionnel. Dans ce cas, j'aimerais que l'on m'explique pour quelle obscure raison le niveau de difficulté le plus élevé procure des challenges à la hauteur, alors que les deux premiers se contentent de proposer des simulacres de matchs.
Entre des échanges peu palpitants, des points servis sur un plateau d'argent grâce à des joueurs restant imperturbablement figés face à la balle qui leur passe sous le nez ... le degré d'énervement n'atteint toutefois le point de non-retour qu'en double, dès l'instant où le lobotomisé de service s'avère être son propre coéquipier !
Les jeux sont faits

Cependant, l'obstacle majeur réside avant tout dans une prise en main délicate. Bien se positionner par rapport à la balle, trouver le bon timing face à l'inertie du joueur... On frôle la simulation. Que ce soit au pad ou au clavier, on ne se hisse pas aisément en tête du classement ! A cela viennent s'ajouter quelques maladresses au niveau de la réalisation : balles qui décollent sans avoir toucher la raquette, animation des joueurs manquant de réalisme, mimiques répétitives dont on se lasse très vite, et une sensation de jeu presque semblable sur les différents terrains proposés. En dépit de toutes ces imperfections, Roland Garros 2002 bénéficie d'améliorations non-négligeables par rapport à l'édition précédente. En attendant la prochaine cuvée, on espère donc que les développeurs de Carapace continueront sur cette lancée.

Test réalisé par Carine Larsen

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux abonnés de la série
- Aux joueurs confirmés
- A ceux qui ne sont pas trop exigeants


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Yannick Noah 2000 KOL
- Roland Garros 2000
- Roland Garros 2001