Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Rocky

Rocky

"Encore une chose que je voudrais dire, Adriane... J'ai gagné !!!", voilà une des répliques cultes du film Rocky, un chef-d'oeuvre cinématographique qui a marqué toute une génération... quant à l'adaptation jeu vidéo, on en demandait pas tant...
Rocky est un jeu de boxe... Sans blague ? Vous incarnez Rocky (surprenant !) et devez enchaîner combats sur combats. L'aventure commence à Philadelphie en 1976, Rocky, que l'on surnomme l'étalon Italien se fait alors la main sur des boxeurs plutôt moyens. Il les éclatent tous, les étalent un par un sur le ring, sans jamais leur arracher l'oreille... Eh oui, ça ne se faisait pas en 1976, c'était des vrais sportifs Monsieur en 1976, sans drogue, sans rien ! Allez Rocky, t'as pas mal, j'ai pas mal, t'as pas mal, j'ai pas mal !

Un jeu de boxe à la Rocky, avec de superbes vidéos

L'intérêt premier de Rocky, le jeu, est justement de pouvoir incarner Rocky, le personnage et revivre par la même occasion toute l'aventure de Rocky, le film, couvrant la période de 1976 jusqu'à Ivan Drago, ce Russe immense qui a tué le pote de Rocky, Apollo Creed, celui qu'il a rencontré dans Rocky 2, le film. Vous suivez toujours ???
Bref, le mode Scénario reprend la célèbre chronologie. Entre chaque combat, vous visionnerez un maximum de vidéos, et entendrez 850 fois la bande son originale (pin... pin, pin, pin... pin, pin, pin... pin, pin, pinnnnnn). A terme, il n'est d'ailleurs pas exclu que vous coupiez la musique.
Animation, graphisme, jouabilité

Sur le ring, les boxeurs sont correctement modélisés, même si la disproportion entre le corps et la tête fait peur à voir. La prise en main est immédiate, un peu à la Ready To Rumble sur PlayStation 2 et conviendra à tous les joueurs, débutants ou non. Le gameplay, très arcade, devrait vous procurer quelques sensations. Car bien que très classiques, les coups disponibles sont variés et surtout assez fidèles à la discipline (uppercuts, direct du gauche ou du droit, esquives, blocages). Rocky est donc un pur jeu d'arcade, avec ses défauts et ses qualités :

Défauts :

- Déplacements peu réalistes des personnages sur le ring,
- Une Intelligence Artificielle (IA) un peu limite. L'adversaire combat souvent avec la même approche tactique,
- Impossibilité de faire du corps à corps ou de manger l'oreille de son adversaire...
- Impossibilité de créer son joueur avec ses propres caractéristiques.

Qualités :

- Possibilité de faire progresser son joueur par un entraînement.
- Convient aux débutants car peu de paramètres à gérer. Les entraînements peuvent se gérer automatiquement.
- La prise en main est plus que simple d'accès.
- Le plaisir de jeu est immédiat.

L'entraînement

Pour espérer un jour se mesurer à Apollo Creed, deuxième du nom, à Cluber Lang (Mr T), ou à Ivan Dragok (da !!!) , il va falloir travailler très dur ! En effet, entre chaque combat, vous disposez de deux séquences d'entraînement au choix : la force, la vitesse, l'endurance, la détermination et le mouvement. En clair, vous allez devoir frapper dans des sacs de viande, sauter à la corde ou travailler vos abdominaux
avec sans cesse votre entraîneur Mickey à vos côtés, en train de vous crier de sa voix grasse : "allez, Rocky, t'as pas mal, t'as pas mal !!!". Les débutants seront heureux d'apprendre que les séances d'entraînement peuvent être automatiquement activées. De fait, votre perso s'améliore au fil des matchs, sans que vous ayez à faire quoi que ce soit.
A qui s'adresse Rocky ?

Dans l'ensemble, vous aurez affaire à un jeu de boxe très classique, sans fioriture, sans humour qui devrait plaire aux fans de Rocky et aux Xboxiens qui ne possèdent aucun jeu de ce genre sur la console Microsoft. Certes, nous ne sommes pas en présence d'une référence en la matière (on l'attend toujours d'ailleurs), le graphisme reste en deçà de nos exigences et le peu de modes de jeu diminue gravement la durée de vie. Néanmoins, il est plaisant de constater qu'au cours d'un combat un peu serré, toute la rédaction de Micromania.fr s'est alors réunie autour de moi, pour crier : "Vas-y Rocky, éclate-le !!!". Le pari du développeur Rage était alors à moitié réussi.

Test réalisé par Christophe V

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Pas forcément qu'aux novices (niveau de difficulté élevé)
- Forcément aux fans de Rocky
- Pas forcément aux enfants (parce que la boxe c'est mal, beuh !)
- Forcément à ceux qui veulent un assez bon jeu de boxe sur Xbox... c'est pas si souvent.
- Pas forcément à ceux qui veulent attendre une référence du genre sur la console.


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Premier du genre sur Xbox