Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Ridge Racer

Ridge Racer

Le Ridge Racer nouvelle génération a entamé les hostilités sur DS avec une mouture qui n’a pas enchanté les foules. Les joueurs vont tenter d’y trouver leur compte cette fois sur PSP.
Ridge Racer, le hit arcade de Namco, a fait ses débuts sur consoles il y a près d’une dizaine d’années. De la PlayStation à la PSP, le concept n’a pas pris une ride voire n’a pas évolué. De la course arcade comme on les aime.

Tout est dans la glisse

La série qui avait séduit les joueurs dans les années 90 revient donc sur ce nouveau format et ajoute un titre à la liste généreuse des jeux de course disponibles au lancement de la PSP. En attendant impatiemment un Gran Turismo, il est bon de se replonger dans ce classique de l’arcade. Les habitués ne seront pas surpris par les contrôles sommaires et le comportement simpliste des bolides. On est loin d’une simulation et la voiture part toujours de la même façon en glisse. C’est d’ailleurs un élément essentiel du gameplay à maîtriser pour passer les virages le plus vite possible.
Quelques tours de circuits suffisent à prendre en main le soft. Idéal pour le jeu sur portable. D’ailleurs au sujet des tracés, comptez-en une grosse vingtaine alliant courses de jour comme de nuit, en milieu urbain ou en pleine nature. Le détail et la finesse de l’environnement 3D sont révélateurs quant aux possibilités de la console.
Des modes qui manquent d’originalité

Nous ne nous trouvons ni en présence d’un Burnout ni d’un Need For Speed . Les différents modes proposent Courses simples, Contre-la-montre, Coupes. Rien de bien original. A noter quand même un mode Coupes personnalisé permettant de configurer nombre de paramètres et de sélectionner son choix de courses. Mais la seule véritable innovation réside dans le multijoueur sans fil opposant jusqu’à huit participants. Que l’on soit hôte ou client, la qualité de connexion ne souffre pas de la charge de joueurs. Autant dire que les épreuves sont bataillées au volant de la soixantaine de voitures disponibles.

On en prend plein les yeux

L’impression de vitesse est saisissante. Si les premières caisses n’ont rien d’exceptionnel en vitesse de pointe, les plus rapides vous mettront en orbite à chaque bout de ligne droite.
Surtout que l’ajout de la nitro façon NFS offre un gain de puissance radical. Dommage qu’on ne puisse pas tarir d’éloges pour ce qui est l’environnement sonore. La voix "off" en course est des plus agaçantes et les bruitages quelconques. Heureusement que la bande-son assure !
Autre bémol à signaler : la gestion des collisions. Quasi inexistante et sans aucune gestion des dégâts. Mais quoiqu’il en soit ce Ridge Racer, sans renouer avec sa gloire passée, pourra satisfaire les fans de la série.

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux fidèles de la série
- A ceux qui aiment conduire à la limite
- Aux pros de l’arcade


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Les versions consoles de salon