Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Return to Castle Wolfenstein

Return to Castle Wolfenstein

En 1992, Wolfenstein 3D propulsait id Software sur le devant de la scène des First Person Shooter. Presque dix ans plus tard, le messie est de retour dans le château de Wolfenstein !
Et quel retour ! Si id Software a délégué ses pouvoirs à Gray Matter en ce qui concerne la partie solo, et Nerve pour le multijoueurs, Return to Castle Wolfenstein utilise le puissant moteur de Quake 3 Arena à merveille. Etes-vous prêt à en découdre de nouveau avec les nazis, dans la peau de ce vieux briscard de B.J. Blaskowitz !?

Was ist los ?

Vous jouez le rôle d'un agent secret américain catapulté en plein territoire ennemi pour mettre fin aux agissements obscurs de Heinrich Himmler, le bras droit de Hitler pendant la Seconde Guerre mondiale. Himmler et ses sous-fifres effectuent des recherches archéologiques dans un village près du château de Wolfenstein, afin de retrouver la tombe du Chevalier Noir, un tyran qui sévissait sur la contrée quelques dix siècles auparavant. Tout au long du scénario solo, on va baigner en plein paranormal, avec mutants génétiquement modifiés,
morts-vivants et soldats nazis armés jusqu'aux dents. Le déroulement des missions est relativement linéaire, et vous parcourrez successivement le château de Wolfenstein et ses alentours, des catacombes aussi lugubres que mal fréquentées, des installations militaires et un centre de recherche ultra-secret des nazis.
Graphiquement, ça décoiffe !

Dire que l'environnement graphique de ce nouveau Wolfenstein est somptueux ne serait pas assez révélateur. On se trouve en présence de ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle sur PC, en matière de Quake-like. Tout est finement modélisé, les jeux de lumière et les explosions sont magnifiques, tandis que les armes déchargent un amas de pixels richement colorés sur les ennemis. Petit écueil malgré tout, si le jeu supporte les résolutions jusqu'à 2048x1536, il vous faudra posséder un véritable avion de chasse (NDLR : comprenez un PC hyper puissant) pour faire tourner correctement le monstre. Pour info, je titillais doucettement les 45 images par seconde, en 1024x768 détails à fond, sur mon Athlon 700 Mhz avec une GeForce 2 GTS. Et je descendais parfois à 15 dans le feu de l'action. Vous êtes prévenus, il va falloir craquer une nouvelle config pour les fêtes si vous voulez profiter pleinement de ce bijou.

En multijoueurs, c'est l'extase !

Outre la partie solo, Return to Castle Wolfenstein propose également un mode Multijoueurs abouti. Ici, oubliez le Free For All ou autre Capture the Flag, vous allez devoir œuvrer pour votre équipe, sur des cartes scénarisées de facture impeccable. Enrôlé dans les forces de l'Axe ou celles des Alliés, vous aurez le choix entre quatre classes de personnages pour venir à bout de missions à objectifs variés.
Que vous reviviez le débarquement de Normandie, que vous preniez d'assaut une forteresse allemande ou que vous assuriez la protection d'un village, ce sont jusqu'à 64 joueurs que vous allez rencontrés sur les serveurs. Une connexion haut débit est vivement conseillée pour que votre expérience du net soit la plus immersive possible.
Avec Return to Castle Wolfenstein, les nostalgiques vont retrouver tout l'esprit du premier opus, alors que les rookies (les débutants) découvriront un titre à la réalisation exceptionnelle. Un must !

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux nostalgiques de Wolfenstein 3D
- A ceux qui en ont marre de Quake 3 Arena
- A ceux qui recherchent le shoot de l'année


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Wolfenstein 3D
- Quake 3 Arena