Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Red Steel

Red Steel

Présenté en grandes pompes à la conférence Nintendo à l’E3, Red Steel attire depuis le début les regards et suscite l’intérêt. Le voici finalement entre nos mains, prêt à être torturé par notre impitoyable âme de testeur. Red Steel est-il à la hauteur de nos espérances ?

Dans Red Steel, vous incarnez Scott. Et Scott, il s’est aguiché d’une petite femme d’origine nippone. Ce que Scott sait moins, c’est que son futur beau-père est chef d’un clan Yakuza (la mafia japonaise). Et quand un clan rival se met à tout flinguer et enlève sa chérie, il est très énervé. Voici Scott plongé dans le sombre univers des guerres entre Yakuzas. Un FPS bien bourrin tendance "moi voir, moi tirer" dont le principal attrait est de mélanger combats avec armes à feu et duels au sabre.

Et la Wiimote dans tout ça ?

Comment est-ce de jouer à un FPS sur la Wii ? Dans les phases de tir, la Wiimote va servir à déplacer un viseur à l’écran. Si le viseur se rapproche suffisamment des bords de l’écran, alors la vue pivote avec. En théorie, c’est donc simple. Le stick analogique du Nunchuk permet de se déplacer tandis que votre autre main assure la visée et le tir. En plus, le bouton A de la Wiimote permet d’enclencher le mode de visée précise. Dans ce mode, déplacer la Wiimote vers l’écran et vous zoomez. A l’usage, ce zoom s’avère cependant peu agréable à utiliser. Et autant casser le mythe tout de suite : la visée elle-même est franchement laborieuse.
Alors quand en plus vous essayez de vous déplacer en même temps… Quelque chose ne va vraiment pas et ternit le plaisir de jeu. N’est-ce pas possible de déplacer plutôt la vue en gardant le curseur au centre, à l’instar des FPS sur PC (à la souris) ou sur consoles (au pad classique) ?
Attention chérie, ça va couper !

De manière fort naturelle, quand un ennemi vous défie à la barre à mine, au sabre ou avec une batte de baseball, vous rangez votre flingue pour sortir le katana. Vous êtes comme ça, vous, flinguer l’importun serait trop facile ! Ces petits duels s’insèrent un peu partout dans l’aventure, mais il est vrai que la manière peu naturelle d’y rentrer casse un peu l’effet. En combat, le Nunchuk va vous servir à esquiver et contrer les frappes. Après une esquive, vous pourrez également tenter de briser la lame de l’adversaire. La Wiimote, de son côté, sert à frapper.
Une fois encore, c’est très limité dans la mesure où les directions des frappes ne sont pas très variées et tiennent peu compte de votre vrai mouvement. De même pour la force… Le héros aura beau apprendre quelques nouvelles techniques, on reste sur sa faim !
Et à par ça ?

Red Steel reste un quake-like très classique. Linéaire et bien bourrin. Le joueur avance d’une pièce à l’autre et vide ses occupants à grands coups de poudre. Il faut avouer que certaines séances de combat sont bien sympas pour se défouler. D’autant qu’on trouve les indispensables bidons qui explosent sous les tirs, et les voitures qui ne demandent pas mieux ! Le joueur retrouve un arsenal conventionnel de pistolets, fusils d’assaut, calibres 12, grenades et autres joyeusetés. Le Nunchuk sert à réarmer, lancer les grenades mais aussi ouvrir les portes et frapper un adversaire au corps à corps avec la lame courte (celle qu’on utilise pour parer lors des combats au sabre). Scott acquiert également la possibilité de geler le temps. Il a alors la possibilité de tirer sur des adversaires à des endroits très précis de manière enchaînée. Mais tout ceci ne compense pas les faiblesses du titre…

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs à partir de 16 ans
- Aux joueurs qui veulent un FPS avec leur Wii
- Aux adroits des mains


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Call of Duty 3