Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Red Faction : Guerrilla

Red Faction : Guerrilla

L'aventure Red Faction reprend et entame une mue surprenante avec ce troisième épisode. Si le principe de destruction totale de l'environnement est conservé, la série change radicalement d'aspect. Et en bien ! Bienvenue sur Mars, la résistance contre l’oppression vous attend.
Red Faction arrive dans nos salons en 2001 et se voit affublé d'une suite deux ans plus tard. C'est donc un grand vide qui règne jusqu'à ce troisième épisode fraichement mis en rayon. Mais dans le même temps, le jeu a su se réinventer et prendre une tournure que nous n'attendions pas forcément. Sans pour autant s'éloigner de ses principes. A savoir la possibilité d'abattre murs et bâtiments entiers. Avec la puissance de nos consoles de nouvelle génération, il faut reconnaître une chose : ça le fait vraiment.

Deux balles et un Mars

Vous débarquez sur Mars où votre frère vous attend. La situation est critique. Les troupes de l'Earth Defense Force (EDF) autrefois venues libérer la planète des Corporations sont maintenant une force d'occupation.L'économie de la Terre est moribonde, alors Mars se voit surexploitée et mise en coupe réglée. Les événements tragiques qui règnent sur place vont vous jeter contre votre gré dans les bras de la Red Faction : la résistance qui se bat contre l'EDF pour libérer Mars. Cette aventure ne se déroule plus de manière linéaire mais sur une planète entièrement ouverte, découpée en six secteurs. En cours de terraformation, celle-ci n'est plus entièrement hostile. Votre but est de reprendre le contrôle des six secteurs en poussant la population à se soulever et en sapant le contrôle de l'EDF sur la région.

Ces deux résultats s'obtiennent en multipliant les actions de guérilla : sabotages de cibles stratégiques, réalisation de missions annexes aux côtés de la rébellion. Des missions qui couvrent prise d'assaut de casernes, libération d'otages, défense d'un point clé, diversion ou encore vol d'un véhicule. A chaque fois, vous gagnez des partisans et le contrôle de l'EDF diminue. Et lorsque cette jauge de contrôle descend suffisamment, elle donne accès à une mission principale. Jusqu'à l'obtention de la mission de libération définitive de la zone.

Crac boum uh !

Même en cours de terraformation, Mars n'a rien d'un paradis et les zones désertiques restent nombreuses. L'aspect dépouillé de l'environnement pourra repousser certains. Il s'avère cependant plaisant de rouler sur ces terres aux commandes de véhicules improbables. Dont des petites voitures qui ne seront pas sans rappeler le taxi automatique de Total Recall. Plus lourds : des engins de chantier qui permettent de littéralement passer à travers les murs. Hélas, le modèle de dégât des véhicules manque de finesse. C'est nettement moins le cas pour les bâtiments puisque Red Faction est un grand jeu de destruction où tout bâtiment, tout pont peut être réduit en miettes. Avec vos charges explosives (ou par d'autres moyens) on peut frapper les points clés du plus gigantesque bâtiment. Le faire vaciller puis céder sous son propre poids. Impressionnant ! Les débris métalliques servant de monnaie pour modifier votre armement, vous devrez les ramasser. Dans la résistance, on s'équipe comme on peut... Mais la destruction va encore plus loin. Car si les habitants sont sympathiques et vous cèdent volontiers leurs voitures (être dans la résistance, c'est la vie de star), il est possible de voler bien plus gros. Bipods de combat, chars d'assaut ou encore aéronefs comptent parmi les options les plus explosives du jeu. A coups d'obus et de roquettes, rien ne vous résistera ! Le multijoueur en ligne permet évidemment d'utiliser ce concept de destruction. De nouvelles façons de contourner vos ennemis en créant des brèches dans les murs deviennent possibles. Sans parler de la possibilité subtile dite du "je te fais tomber la maison sur la bouche".

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs à partir de 16 ans.
- Aux fans d'univers SF située sur la planète rouge.
- A ceux qui aiment jouer les libérateurs du dimanche.
- Aux joueurs qui aiment tout faire sauter.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- La série Red Faction
- Far Cry 2 pour l'aspect ouvert.