Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Pursuit Force

Pursuit Force

Chase HQ, ça vous dit quelque chose ? Pour les vieux de la vieille, Pursuit Force rappellera certainement ce célèbre titre d’arcade. Un concept dépoussiéré pour des poursuites flics contre gangsters plus musclées avec pour objectif un fun renouvelé. Pari tenu ?
La PSP se voit gratifiée avec Pursuit Force d’un titre purement arcade. Dans un Etat fictif des Etats-Unis, le crime galope. La police locale décide donc, avec le soutien du gouvernement, de créer la Pursuit Force, une unité spéciale dont le but est de démanteler les cinq bandes de vilains qui terrorisent les gentils citoyens. En passant, le jeu fait un joli plaidoyer pour la justice expéditive par tous les moyens. C’est viril, on vient pour rétablir l’ordre, on flingue d’abord et on pose les… Ah non, on ne pose pas de questions ensuite.

Grades et missions

Chaque mission vous attribuera un certain nombre de points en fonction de votre efficacité (pas de pertes civiles, conclusion rapide), ce qui vous fera monter en grade. Les grades offrent alors accès à de nouvelles missions. Celles-ci, comme le nom du jeu l’indique, sont axées sur des poursuites. En voiture, en moto, en camion, en hors-bord : vous tracez derrière les vilains pour les flinguer. Votre ennemi sera souvent le temps car il vous faudra interceptez et tuer les méchants avant d’arriver dans une ville ou dans un temps limité. Sauver des innocents fera aussi partie de vos objectifs. Mais globalement le principe reste le même.
On s’approche d’un véhicule ennemi, on saute dessus, on zigouille les occupants, on se jette sur le côté pour éviter les tirs de ceux-ci (le tout sans tomber et grâce à une seule touche). Et une fois le véhicule sous contrôle, on recommence.
Briser le rythme

L’action s’avère donc particulièrement répétitive. Pour remonter un peu la motivation du joueur, des phases en hélicoptère feront leur apparition. Le héros s’empare alors du mini-gun monté en sabord sur la machine volante et il défouraille en tentant d’éviter les voitures civiles. Des phases à pieds viennent également ponctuer votre progression. Osons les qualifier d’anecdotiques tant elles sont pénibles à jouer et n’apportent rien au jeu. On fonce, on tire. On se cache un peu mais on abandonne vite vu la maniabilité simpliste du personnage.

Flic et stylé

Si on évolue sur des tracés très directifs, il faut reconnaître que graphiquement la PSP remplit sa mission avec un graphisme de qualité. Autoroute, station de ski, ville, etc. sont autant de décors bien modélisés. L’animation se révèle fluide et on sent vraiment l’impression de vitesse. Plus vous flinguez d’ennemis, plus vous remplissez votre jauge Justice.
Celle-ci pleine, vous pouvez la vider pour réparer votre véhicule et régénérer votre santé. Ou en consommer un peu pour tirer sur un ennemi tout en sautant sur son véhicule, avec un ralenti du plus bel effet.
Pas bien !

Malgré son aspect esthétique, le jeu possède une grosse faille au niveau de la jouabilité. Les contrôles manquent de précision, quelque soient les véhicules. Un détail qui énervera quand il fait perdre une poursuite. L’IA, également, n’a jamais été aussi artificielle. A l’instar d’un vénérable Chase HQ, les voitures dans le trafic restent imperturbablement collées sur leur voie comme sur un rail. Mention particulière pour les conducteurs des voitures ennemies : s’ils ne sont pas armés, ils ne se défendent pas, se laissant tirer plusieurs balles dans la tête sans bouger. Pursuit Force offre certes un gameplay purement arcade qui trouvera ses fans. Il est beau et rapide. Il souffre cependant de quelques imperfections techniques d’un autre temps et c’est bien dommage car le principe aurait pu être encore plus fun.

Test réalisé par Arnaud Papeguay

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux nostalgiques de Chase HQ
- A ceux qui veulent jouer aux flics violents
- Aux justiciers

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Need For Speed Most Wanted 5-1-0