Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Pokémon Dash

Pokémon Dash

Pourquoi les Pokémon doivent-ils toujours s’étriper ? Alors, lassés, ce coup-ci ils ont décidé de faire la course et de s’affronter pacifiquement. Sortez les stylets, il va falloir faire courir votre bestiole. Pokémon Dash, les Pokémon autrement.
Pokémon Dash vous propose d’utiliser votre stylet pour conduire Pikachu et ses amis vers la victoire dans des courses sur terrains variés. Des courses à pieds (euh… à pattes ?) dans lesquelles vous devez toucher des Pokéball au sol dans un ordre précis. Soyez le premier à atteindre la dernière et la victoire est à vous. Pas forcément de piste à proprement parler : à vous de trouver le meilleur itinéraire.

L’importance du terrain

Le jeu vous fera courir sur divers revêtements : route, herbe, marécage, sable, forêt, etc. Chacun peut vous gêner, voire tout simplement vous faire couler… Au passage, il sera possible de pousser un peu un adversaire vers un terrain moins favorable pour le ralentir, c’est toujours très "fair-play". En route, vous trouverez des "boost" capables de contrer le malus d’un type de terrain particulier. A utiliser impérativement pour larguer vos adversaires.
Car il peut être plus rapide de traverser une forêt avec ce "boost" plutôt que de faire un détour sur la route afin d’éviter le malus de déplacement de la forêt. Vos déplacements se feront en glissant le stylet sur l’écran tactile. Pas forcément en jouant les bourrins, mais en appliquant un mouvement régulier dans le sens de déplacement.
Trouver sa voie

Dans les compétitions les plus avancées, vous devrez, outre jouer avec la nature du terrain, composer avec mers et marécages. Les "checkpoints" seront situés sur des îles et pas forcément dans un ordre cohérent. A vous alors les joies du déplacement maritime sur le dos de Lokhlass. Ou plus subtil : la montgolfière. Trouvez des ballons vous permettra de décoller. Examiner l’écran du haut (qui sert de radar) pour identifier le point à atteindre et trouvez-le au sol. Reste à sauter avec 2 ballons pour ralentir la chute. Il est possible de les crever pour tomber plus vite, mais gare à l’impact qui vos laissera KO si le sol est dur. Il faudra alors passer rapidement le stylet sur l’écran pour réveiller votre Pokémon. Ces petites parties de casse-tête afin de trouver le bon itinéraire se révèlent sympathiques, bien que le jeu garde un aspect trop simpliste.

Modes de jeu

Après un entraînement, à vous les compétitions. A la manière d’un Mario Kart, vous aurez accès à différents tournois. 3 grands prix découpés en plusieurs coupes vous sont proposés. Ils se révèlent évidemment de plus en plus ardus. Finir une coupe vous donne accès à une nouvelle et débloque le mode contre-la-montre correspondant à la coupe remportée.

Une fois classé au moins 3e au grand prix débutant, vous déverrouillez un mode dit "spécial" qui vous permettra de rajouter de nouvelles compétitions pourvu que vous disposiez de vos cartouches GBA d’un des jeux suivants :
Pokémon Rubis, Saphir, Vert Feuille ou Rouge feu. Enfin, le mode multijoueur vous permettra tout simplement de rivaliser avec vos amis via la liaison sans fil, de 2 à 6, pour des courses endiablées. Plus intéressantes que l’affrontement face à l’IA.
Au final, Pokémon Dash se présente comme un titre original susceptible d’attirer votre attention. On regrettera juste un petit goût de trop peu. Un jeu qui vaut néanmoins le coup d’œil si vous êtes fan des Pokémon. Il se destine avant tout à un public jeune.

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux jeunes joueurs
- A ceux qui en ont marre de voir les Pokémon se taper dessus
- Aux agités du stylet


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Premier du genre sur DS