Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Pod 2

Pod 2

Pod 2 ouvre le bal des courses On-line sur Dreamcast. Sur PC, Pod, le vrai, l'unique, en avait ému plus d'un au temps de la 3Dfx, avant d'être doublé et éclipsé par de plus valeureux. Le lascar tient-il toujours la route, dreamcastement parlant ?
Pour des raisons compréhensibles, il nous a été impossible de réaliser un test "en ligne" pour évaluer les diverses capacités et les qualités du mode Mutijoueurs... Nous reviendrons dessus.

Moi, de mon temps, on jouait sur PC

Flash-back de 3 ans. Pod inaugurait alors les nouvelles aptitudes 3D du PC ensorcelé et endiablé par le chip Voodoo. Le jeu avait fière allure et de quoi faire sensation.
Pourtant, à part impressionner les rétines, Pod ne pouvait guère prétendre à impressionner le core gamer. On se contentait de nous reverser la sempiternelle course science-fictionneuse, tandis que le pilotage manquait de finesse et de panache. Un second opus sur Dreamcast se devait de corriger le tir, d'autant qu'il représente la première bourre en ligne de la console.
Ce "bon" vieux Pod

Chez Ubi Soft, on voudrait visiblement s'assoupir sur des lauriers, déjà bien mal acquis , Pod ayant d'abord pris les autres jeux de vitesse et les joueurs PC de court. Ni l'originalité, ni la jouabilité en effet n'y ont jamais été singulièrement de mise. Le soft se laissait jouer sans déplaisir, mais la tiédeur de son gameplay le laissait au bord de l'autoroute des grandes courses. Sous le capot de la Dreamcast, les choses n'ont pas outrageusement changé. Pour un peu, on jurerait retrouver ce bon vieux Pod tel qu'on l'avait laissé. Cela dit, les fans de Pod adoreront cet épisode.

Coléoptères à 4 roues

Seul ou à 2 sur la même console, vous pouvez courir et concourir sans armes, en mode miroir ou fantôme sur chacun des 5 circuits. Sur fond de paysages chaotico-colonialiste, tantôt lunaires, martiens, vénusiens, jupitériens ou tout ce que vous voudrez d'extraterrestre.
Sept véhicules proto-organiques à la dégaine de scarabées de l'espace se laissent choisir en fonction de 6 critères : accélération, freinage, vitesse, bouclier, tenue de route, turbo. Sachant que vous recueillez au passage des sphères colorées pour vous alimenter en énergie, turbo ou vous armer d'ondes de choc électromagnétiques.
Lourdeurs et légèretés

De ci de là, les parcours recèlent des raccourcis et des créatures-obstacles. Vos concurrents eux-mêmes pourront vous prendre en grippe, au point d'en oublier la course et ne plus penser qu'à votre perte. C'est qu'ils peuvent être porteurs du virus Pod et se métamorphoser en pleine course. Autant vous dire que ce détail d'I.A. n'a que peu d'incidence sur le déroulement de vos poursuites. On-line, 4 joueurs peuvent être de la partie et une autre piste ainsi qu'une voiture supplémentaire vous seront accessibles. Hélas l'exemplarité du jeu laisse à désirer pour étrenner sa Dreamcast en ligne. Pour le moment, Ubi Soft peut se vanter d'avoir sorti de sa hotte le premier jeu voituriste jouable by Net. Nous vous reparlerons de tout ça pour savoir si oui, ou non, il pourra se targuer d'être digne.

Test réalisé par Jean-Jacques

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui n'en peuvent plus d'attendre de se tirer la bourre sur une Dreamcast en ligne,
- Aux ex-PCistes fadas de l'invariable Pod


Vous aimerez si vous avez aimé:
- Speed Devils
- Magforce Racing
- Roadsters