Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Paper Mario

Paper Mario

Virtuose des jeux de plates-formes, sportif accompli, Mario est passé maître dans bien des domaines. Que manquait-il à la Nintendo 64 pour parfaire cet éventail déjà très large, sinon un RPG estampillé au nom du célèbre héros ?
Le jeu de rôle n'est pas une première dans la longue carrière du plombier moustachu. En 1996, Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars paraissait sur Super Nintendo. Ce titre élaboré conjointement par Square et Nintendo n'avait malheureusement pas été édité en Europe. Cinq ans plus tard, le genre débarque enfin sur N64 (et en Europe !), l'occasion rêvée pour les fans du héros, de retourner faire un tour du côté du Royaume Champignon.

Une fois n'est pas coutume

Très haut dans le ciel, les Esprits Etoiles veillent à l'équilibre du royaume grâce à la légendaire baguette étoile qui permet d'exaucer tous les souhaits. Le redoutable roi Bowser ayant eu vent de ses pouvoirs colossaux s'empare de la fameuse baguette, capture les sept Esprits et profite de l'occasion pour enlever la princesse Peach (on s'en serait douté). Mais c'était sans compter sur le courage et la détermination de l'intrépide Mario (comme d'hab') qui compte bien rétablir l'ordre dans le Royaume Champignon !

Un délicieux mélange

L'évolution se fait dans des environnements extrêmement colorés et mêlent décors en 3D avec persos en 2D. En les faisant tournoyer sur eux-mêmes, on s'aperçoit avec surprise que chacun n'est pas plus épais qu'une carte à jouer (d'où le titre du jeu),
ça surprend sur le moment mais finalement le mélange fonctionne à merveille et contribue à ancrer encore davantage l'aventure dans un univers de conte de fée. S'ajoute à cela des musiques enfantines, des dialogues remplis d'humour et l'ensemble devient rapidement un véritable bain de jouvence.
Mario mène l'enquête

Durant les phases d'exploration, Mario progresse essentiellement en discutant et en rendant de précieux services aux personnages qu'il rencontre. Au fur et à mesure du jeu, de nombreuses bestioles (Bombinette, Kooper la tortue...) se rallient même à sa cause. Chacune étant dotée d'aptitudes particulières, il faut apprendre à passer de l'une à l'autre au moment opportun. Bien vite, ces fidèles comparses deviennent les indispensables compagnons de voyage de notre héros, tant lors des phases de plates-formes que durant les combats.

La panoplie du guerrier

Au fil des huit chapitres qui composent son périple, Mario casse et pousse des blocs, enclenche des interrupteurs, saute sur des tremplins, se glisse dans des tuyaux... En bref, tous les ingrédients ayant fait la renommée de ses aventures sont au programme.
Il doit également récupérer des pièces d'or ainsi qu'une multitude d'objets (clefs, badges, sorts, etc.) lui permettant de progresser à travers les différents mondes et d'accroître ses capacités et celles de ses coéquipiers afin d'exterminer les acolytes du terrifiant roi Bowser.
Des combats... pas vraiment titanesques

Lors des combats, Mario est escorté du partenaire de son choix. Les rencontres s'effectuant au tour par tour, à chaque coup, on sélectionne l'action, la stratégie ou l'objet à utiliser, et cela jusqu'à la victoire d'un des deux camps. Malgré un gameplay bien étudié, les ennemis donneront sûrement un peu de fil à retordre aux novices. Par contre, ils paraîtront sans doute bien fades aux aficionados du genre qui passeront rapidement leur chemin. Les fans de Mario pourront tout de même se rattraper sur le nombre conséquent de niveaux que comprennent immanquablement toutes les aventures du célèbre plombier.

Test réalisé par Carine Larsen

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux Mario-maniac
- A ceux qui veulent se faire la main sur un RPG abordable
- A ceux qui n'en ont pas marre de sauver Peach


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Holy Magic Century