Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Need for Speed Undercover

Need for Speed Undercover

Enième épisode de la série des Need for Speed, Undercover vous plonge dans la peau d’un policier infiltré dans un clan de vilains mafieux. Au menu : grosses cylindrées, courses-poursuites, accidents et sueurs froides…
Comme nous le précisions dans la preview, "l’an dernier, l’équipe s’est un peu loupée avec le passage de Need for Speed ProStreet sur nos écrans. Des environnements fermés et de trop nombreuses lacunes en ont fait un soft certes pas mauvais, mais en deçà de ce qu’on espère de cette franchise phare." Avec Need for Speed Undercover, on espère qu’EA Games a remis de l’ordre une fois pour toutes afin de nous proposer un jeu en phase avec nos attentes : du fun !

Flic ou voyou ?

Policier infiltré chez les voyous, votre mission consiste à gagner leur confiance pour identifier leurs méthodes, en apprendre sur leur trafic et faire tomber les têtes du réseau. Pour cela, le gang vous assigne diverses missions comme voler une caisse, transporter des marchandises, participer à des rodéos urbains, etc. Votre dextérité au volant sera donc une qualité appréciée de vos commanditaires. Pour accroître l’immersion du joueur afin qu’il s’imprègne du scénario, l’histoire est narrée via de courtes cinématiques, jouées par de véritables acteurs.

Courir ou mourir

Need for Speed Undercover reste fidèle à la série. Propriétaire d’une petite cylindrée, le joueur doit remporter victoire sur victoire, à la clé, des bonus, de l’argent et des points de prestige, pour débloquer des niveaux, de nouvelles voitures plus performantes, des accessoires ou des améliorations (moteur, châssis, nitro...) pour tuner et booster son bolide.L’objectif principal réside dans la possession des bolides les plus puissants du jeu pour affronter des adversaires de plus en plus coriaces au fil des niveaux. En parlant d’adversaires, vos collègues policiers, qui ne sont pas dans la confidence, vont vous mener la vie dure. Cependant, si leur ténacité à vous suivre est bien réelle, l’agressivité et l’intelligence leur fait défaut… une remarque qui vaut pour les autres compétiteurs. Imaginez un cortège de voitures de police vous ouvrir la route sans chercher à vous stopper !

Des dégâts qui rapportent

En course, un des objectifs consiste notamment à réaliser le maximum de dégâts en percutant les éléments du décor (panneaux et cônes de signalisation), les pauvres (et rares) automobilistes, des acrobaties (sauts, dérapages). Malheureusement, les commandes sont peu intuitives, le gameplay est lourd, l’impression de vitesse absente, les collisions faiblardes. La contrepartie, une bonne profondeur de champ, une animation fluide (aucune chute de framerate constatée), des environnements soignés, une modélisation des véhicules correctes, une palette de couleurs bien exploitées, une interface claire et des temps de chargement assez courts. Need for Speed Undercover s’adresse non seulement à un large et jeune public, mais également aux fanatiques de course automobile. Sans être décoiffant, le soft assure le minimum pour un divertissement assuré et un challenge relevé.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de douze ans et plus
- Aux fans de jeu de course
- Aux habitués de la saga NFS

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Need For Speed ProStreet