Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

NBA Hoopz

NBA Hoopz

Pour cette nouvelle simulation de basket, NBA Hoopz reste fidèle aux précédents titres de Midway... Une fidélité peut-être trop respectée.
Doté de la licence NBA, Hoopz intègre toutes les équipes de la ligue, en mode Championnat, Saison, ou Mini-jeux. Ces derniers demeurent sympathiques pour faire un break entre deux matches : 2 balles, 21, tour du monde, paniers à 3 points, etc. On apprécie de retrouver les balles enflammées après plusieurs tirs réussis consécutifs.

Techniquement

Techniquement, rien de sensationnel pour une PlayStation 2 et c'est bien dommage. Le graphisme reste correct sans pour autant avoir la saveur qu'on attend d'une telle console. Il en est de même des bruitages qui sont en deçà de nos attentes "PlaytStationnienne 2". Néanmoins, les ralentis montrent de beaux smashs impressionnants. Dommage qu'ils viennent casser le rythme du match.

Le petit plus invisible

La grande nouveauté est d'avoir intégré un troisième joueur par équipe (les jeux de basket étant la plupart du temps constitués de deux joueurs). Cependant, ce détail amusant ne vient pas accroître le réalisme de l'action comme on aurait pu s'y attendre.
Même si ce nouveau venu autorise des combinaisons sympas, on s'en sort très bien sans lui. L'aspect stratégique ne s'en trouve pas modifié. Et puis, je vous raconte pas le carnage sous la panneau de basket. Imaginez six gars à plus de 2 mètres de haut sur une surface de 6 m2 !
Point de vue de l'action

Bien que la tendance actuelle penche vers la simulation, NBA Hoopz reste très arcade. Les pros du basket se lasseront sans doute des passes et des paniers très (trop) faciles, surtout ceux à trois points. En contrepartie, les débutants jubileront. De plus, si dans la réalité les rebonds sont un élément primordial, ils s'avèrent difficile à réaliser dans NBA Hoopz en raison de l'intelligence artificielle des co-équipiers. Les joueurs sont sans cesse mal placés et passent les trois-quart du temps allongés au sol en raison des collisions fréquentes et particulièrement lassantes. On se demande parfois si on joue au basket ou au rugby !

L'intelligence artificielle

L'IA est tellement médiocre qu'on renonce vite à construire une quelconque stratégie. On prend donc les meilleurs joueurs tandis que l'action se résume à traverser le terrain en trois enjambées (les joueurs étant disproportionnés), à marquer un panier à trois points puis à repartir dans le sens inverse. Les adeptes du rentre-dedans en raffoleront.

Fun entre amis

En solo, l'un des points attrayants du jeu consiste à créer sa propre équipe en transférant des joueurs et à abuser des cheat-codes plus délirants les uns que les autres :
mode grosses têtes, joueurs inattendus comme un extra-terrestre ou un cheval, etc. Enfin, le mode Multijoueurs offre un intérêt digne de ce nom. On peut notamment jouer à trois dans la même équipe, ce qui permet de faire de vraies passes. Un plaisir sans égal qui serait presque un argument suffisant pour se procurer NBA Hoopz.
En bref, NBA reste agréable, très facile à jouer, et plaira sans aucun doute d'avantage aux débutants et à ceux qui ont des amis plutôt qu'aux fans du genre.

Voir notre test PlayStation : http://www.micromania.fr/zooms/?ref=19001

Test réalisé par Yolande

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui aiment le basket,
- Aux fans de jeu d'arcade,
- A ceux qui aiment jouer sans réfléchir,
- A ceux qui ont des amis.


Vous aimerez si vous avez aimé:
- NBA Live 2001