Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Naruto Ultimate Ninja Heroes 2

Naruto Ultimate Ninja Heroes 2

Le phénomène Naruto a envahi l’ensemble des consoles du marché avec un nombre incalculable de jeux qui lui sont dédiés sur chaque support. Si la PSP a eu droit à un premier titre plutôt moyen avec Ultimate Ninja Heroes sorti l’an dernier, sa suite parviendra-t-elle à relever le niveau ?
A peine le temps de finir le premier Naruto Ultimate Ninja Heroes qu’une suite est déjà là, fièrement brandie par Namco Bandai comme un titre encore plus fidèle au manga que son prédécesseur. Et si ce test devait s’arrêter à la description des nouveautés de ce deuxième opus, vous seriez certainement déjà en train d’en lire la conclusion.

Mon dieu qu’elle est haute cette forteresse !

Ne soyons pas complètement mauvaise langue : la principale nouveauté de notre jeu du jour est son mode histoire baptisé "Mugenjo". Mugenjo, c’est le nom d’une forteresse volante maléfique qui plane au-dessus de Konoha, absorbant la force vitale de tous les habitants. Notre ninja blond préféré décide alors de se lancer à l’assaut de l’immense édifice pour tenter d’éradiquer la menace qui plane sur le village, une quête dans laquelle il sera épaulé par tous ses plus fidèles amis. Le Mugenjo est composé de 99 étages qu’il vous faudra gravir un à un pour terrasser la princesse du crépuscule, le "grand méchant loup" de ce nouvel épisode.

Remplir le vide

Mais cet immense bâtisse est remplie de vide, et pour avancer dans l’aventure, vous devrez invoquer des salles, qui renferment six types d’épreuves diverses et variées : on peut citer les salles de combats, les "time attack" d’escalade de tronc d’arbre, les épreuves de mémoire où vous devez imiter les mouvements d’un ninja en appuyant sur les bonnes touches et quelques autres minijeux amusants. Amusant les premières fois certes, mais c’est malheureusement tout ce que propose le titre tout au long des 99 étages !!! Autant vous dire qu’on perd vite la flamme après quelques dizaines de minutes de jeu, passées à recommencer sans cesse les mêmes épreuves.
D’autant qu’un échec permet n’empêche pas de progresser dans l’aventure (à quoi servent-elles alors ?), qui évolue uniquement au travers des "Drama Room" parsemées tous les 4-5 niveaux.
Les ennemis rencontrés sont des personnages du manga sous formes d’illusions, qui intégreront votre équipe de furieux une fois vaincus. En résumé, CyberConnect2 nous livre là un mode histoire qui sent bon le service minimum, manquant surtout cruellement de diversité et d’intérêt sur le long terme.

Deux plans de jeu pour deux fois plus de pralines

C’est d’autant plus dommage que le titre est beau, les personnages comme les décors des combats ayant fait l’objet d’un soin tout particulier. Mention spéciale également pour les animations des coups spéciaux. Les combats, parlons-en : ceux-ci se résument à mitrailler les enchaînements avec le bouton rond, votre personnage exécutant différents mouvements selon la touche directionnelle que vous lui associez. Les rixes se disputent sur deux plans entre lesquels vous pouvez bouger à tout moment permettant de varier combat à distance et corps à corps pour un peu plus de profondeur de gameplay.
L’utilisation d’une seule et même touche est à double tranchant : les débutants y trouveront facilement leur compte mais les joueurs plus aguerris trouveront très limite les limites du système.
En définitive, Naruto Ultimate Ninja Heroes 2 : The Phantom Fortress fait figure de suite un peu paresseuse dédiée exclusivement aux fans qui passeront outre le côté rébarbatif du mode principal et sur le manque d’intérêt chronique des autres options de jeu. Les autres peuvent garder leurs deniers au chaud pour le très prometteur Ultimate Ninja Storm sur PS3…

Test réalisé par Romain Mabil.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux ninjas blonds de 12 ans et plus
- Aux fans du manga


Vous aimerez ce jeu si vous avez aimé :
- Naruto Ultimate Ninja Heroes
- Naruto Ultimate Ninja sur PlayStation 2.