Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2

Si le studio CyberConnect2 semble travailler d’arrachepied sur l’intriguant Azura’s Wrath récemment dévoilé, il ne néglige pas pour autant sa série phare. Naruto revient et il est encore plus fort.
Les comparaisons s’avèrent parfois douloureuses, surtout lorsqu’elles porten sur deux poulains d’une même écurie. Autant les adaptations de DBZ de cette génération ressemblent à celles de l’ère PS2, autant Naruto a véritablement franchi un cap, et le confirme avec ce nouvel opus.

Ninj-à tout faire

Il faut dire que Namco Bandai s’est enfin débarrassé de l’insupportable tradition des sorties décalées (par rapport au Japon). Résultat : un contenu qui colle de relativement près à l’actualité du manga. L’aventure s’étale en effet du retour de Naruto après deux ans d’absence à son affrontement cataclysmique contre (les) Pain.Le sauvetage de Gaara, les "retrouvailles" avec Sasuke, la chasse aux membres de L’Akatsuki, l’histoire tragique du clan Uchiwa et l’assaut de(s) Pain… tout y est. Cela fait beaucoup, d’autant que le jeu, même s’il prend quelques libertés narratives, suit fidèlement la trame écrite par Masashi Kishimoto. CyberConnect2 ne s’arrête pourtant pas là et étoffe largement son mode aventure. On peut ainsi se balader dans différents hauts lieux de la saga (Konoha, Suna, la planque d’Orochimaru, etc.), parler à de nombreux personnages, collecter divers objets débloquant des équipements dans les magasins et obtenir des missions annexes (combattre machin, retrouver bidule, ramasser X trucs). Si l’on reste loin de ce que proposaient les itérations d’Ubisoft, le résultat est cependant appréciable, entre autres parce qu’il est très plaisant d’arpenter les magnifiques décors mêlant 2D et 3D. Et puis n’oublions pas qu’il s’agit à l’origine d’un "simple" jeu de baston.

Plein les yeux

Sur ce plan, CyberConnect 2 reste fidèle à ses habitudes, optant pour des affrontements plus tactiques que techniques, avec l’utilisation d’une multitude de parchemins et de pièges ou l’intervention d’alliés. Le faible nombre de combos et d’attaques spéciales n’empêchent pas les combats d’être d’un dynamisme impressionnant, que ce soit par la rapidité d’enchaînement des actions ou les mouvements très travaillés de la caméra. L’un des points les plus marquants de cet épisode concerne d’ailleurs les affrontements majeurs (ceux directement tirés du manga) qui bénéficient d’un travail très particulier. Débutant généralement par quelques échanges de coups, ces duels prennent soudainement - sans le moindre chargement - une ampleur délirante, soit par le biais de Quick Time Event (QTE) spectaculaires, soit de minijeux spécifiques (poursuite aérienne, phase de shoot, etc.). Certains objecteront, à raison, qu’il ne s’agit que de poudre aux yeux, il n’empêche que le résultat retranscrit à la perfection toute la démesure que l’on trouve dans la série animée.

Droit au cœur

Alors bien sûr, entre les allers-retours trop nombreux, la représentation un peu étriquée du monde, les chargements systématiques, et un système de combat qui mérite d’être un peu plus technique (surtout dans le cadre du jeu en ligne), la série possède encore une réelle marge de progression. Cela étant dit, Ultimate Ninja Storm 2 offre aux fans une expérience qui surclasse quasiment tout ce que l’on a pu voir en adaptation de manga jusqu’à maintenant, et cela mérite d’être reconnu.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 12 ans
- Aux fans de Juliette je t’aime, bien sûr

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Le précédent Ultimate Ninja Storm sur PS3.
- Naruto : The Broken Bond.