Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Mr. Driller

Mr. Driller

Namco annonce son nouveau hit, et c'est (roulement de tambour) : M.Driller ! Méfiez-vous : ce petit jeu de puzzle est plus, beaucoup plus qu'une bonne surprise.
Namco a le don de ressurgir là où on ne l'attend pas. Avec M.Driller, la firme japonaise exploite le filon typiquement japonais du "puzzle-plate-forme", dans la lignée des Bust a Move, Street Fighter puzzle, etc...
Une mission à hauts risques

M.Driller est une sorte de Megaman mais au lieu d'un mega blaster hypersonique, il se sert d'un... marteau piqueur (d'où son nom).
C'est moins glamour mais plus efficace. Vous devrez donc forer de façon à sauver votre village d'une invasion de pierres multicolores et carrément méchantes. Pour le reste, le principe ressemble à Tetris. Vous pouvez forer dans toutes les directions, et escalader la hauteur d'un bloc, le but étant d'atteindre une certaine profondeur entre 2500 et 5000 mètres, repartie sur une dizaine de tableaux. Chaque bloc détruit compte pour 5 mètres. Plus vous vous enfoncez dans les profondeurs de la terre plus vous aurez besoin d'oxygène. Heureusement, vous trouverez des capsules d'oxygène disséminées sur le tableau, et qu'il ne faudra pas manquer sous peine de mourir étouffé. Détail sympathique : le design général des cubes change : parfois des sortes de gelées, parfois des blocs de sables. C'est une excellente idée qui permet de rafraîchir régulièrement le jeu.
Je suis le foreur qui fore...

Le tout va donc à 100 à l'heure, et c'est là tout l'intérêt : une alchimie subtile et parfaitement réussie (grâce à une maniabilité exemplaire) entre réflexion, rapidité et réflexes de dernière minute (parfois M. Driller se jette à terre pour éviter une pierre : ouf !).
Ce jeu est drôle, sympathique, difficile, et terriblement prenant. Ce Tetris à l'envers (on creuse des tas de briques déjà existants plutôt que de les recevoir du ciel), sorte de Dig Dug du troisième millénaire, est un petit bijou, car les concepteurs ne l'ont pas bâclé et on sorti un jeu joli, simple, prenant, et ne souffrant que d'un seul défaut : pas de mode deux joueurs.
Bref, si vous en avez marre des gros balèzes qui énervent, et des monstres qui gonflent, rejoignez le monde merveilleux et coloré de M. Driller, et détendez vous...

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
A ceux qui aiment les jeux japonais.
A ceux qui en ont marre de sauver le monde.
A ceux qui veulent brûler leurs neurones, et massacrer leurs pouces.
A ceux qui aiment jouer seul.

Vous aimerez si vous avez aimé :
Tetris, Chu Chu Rocket, Bust a Move