Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

MotorStorm : Arctic Edge

MotorStorm : Arctic Edge

Série presque déjà culte sur PlayStation 3 avec deux épisodes pleins de furie et de tôle froissée, MotorStorm gratifie la PSP d’un épisode exclusif dans les neiges de l’arctique.
MotorStorm était l’un des jeux de lancement exclusif de la PlayStation 3, c’était de la course off-road façon Mad Max dans le désert aride de la Monument Valley américaine. Le deuxième opus emmenait le joueur sur une île volcanique du Pacifique pour une compétition encore plus extrême. Sur PSP, c’est l’Alaska qui est à l’honneur.

Pokémotor

Adapter une série PlayStation 3 sur une PSP, c’est un peu casse-gueule sur le plan visuel. Les joueurs habitués aux versions nouvelle génération vont se sentir forcément à l’étroit ici. MotorStorm joue beaucoup sur la dimension spectaculaire des décors et sur la puissance brute de la nature. Cet aspect est moins visible ici même si les développeurs de BigBig Studios (créateurs de Pursuit Force) ont fait le maximum pour conserver les sensations de MotorStorm intactes. Arctic Edge propose un large éventail de véhicules.On retrouve donc les buggies, quads, 4x4 et motos déjà vus dans les épisodes précédents auxquels s’ajoutent deux nouvelles catégories : les skidoos et les snowcats (qui sont des gros camions équipés de chenilles). Au total, c’est pas loin de trente bolides qui sont disponibles. Et il ne faut pas oublier de préciser que chacun d’entre eux peut être entièrement personnalisé par le joueur via un éditeur assez puissant. Le jeu propose douze circuits, disponibles également en mode reverse.

Ceux-ci sont toujours longs et pleins de passages alternatifs, d’autre part la destruction de certains éléments du décor peut provoquer une sensible modification du circuit. Par exemple, en empruntant une sorte de pont de glace, on provoque son effondrement. Ce qui bloque les concurrents mais oblige aussi au tour suivant de passer par un autre chemin. Enfin, les circuits sont répartis en trois catégories selon l’altitude : à la plus basse, il y a les circuits terre et boue, tandis que les intermédiaires mélangent terre et neige et que ceux en hauteur sont plutôt glacés.

Dans la blancheur de l’Alaska

Niveau sensations de pilotage, Arctic Edge reste axé arcade et l’ensemble paraît moins exigeant que les versions PS3 et étant donné les contraintes du stick PSP, c’est aussi bien. Le système de boost est présent et si on peut déclencher la nitro à tout moment, MotorStorm oblige, il faut faire attention à ne pas faire surchauffer le moteur sous peine d’explosion. Les courses sont donc toujours très disputées mais l’intelligence artificielle particulièrement vicieuse des versions PS3 a été revue à la baisse. Encore une fois, dans le contexte de la PSP qui ne peut pas offrir la même finesse de contrôle que sa grande sœur, le choix de BigBig se justifie totalement d’autant plus que des succès internes ont été créés afin d’apporter une dimension supplémentaire en course. Ainsi, il est désormais possible de réaliser des figures simples (360°…) sur certaines portions des tracés. Ce qui permet de gagner des badges et de débloquer des bonus (personnages, costumes…).

Motor Destruction Storm Derby

MotorStorm : Arctic Edge est une production très soignée qui fait du bien à la PSP. Avec un mode carrière complet, un mode online jouable à huit, une réalisation technique superbe, et une maniabilité tirant au maximum avantage de la console portable, il est évident que les amateurs de courses musclées passeront d’excellents moments avec le jeu. En revanche, cette version PSP montre ses limites et se rapproche plus des sensations d’un Destruction Derby que du pur MotorStorm tel qu’il est pratiqué sur PlayStation 3. Il n’est donc pas certain que les fans de la première heure soient nécessairement emballés parce cette adaptation portable malgré ses nombreuses qualités. Cela étant dit, Arctic Edge se classe aisément dans le Top 3 des jeux de course sur PSP, ce qui n’est pas une mince performance.

Test réalisé par Emmanuel Touchais.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 12 ans
- A ceux qui aiment la série MotorStorm
- A ceux qui aiment les courses enneigées

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Motorstorm : Pacific Rift sur PS3.