Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Metroid Prime

Metroid Prime

Retro Studios...Si vous ne les connaissez pas, gardez leur nom en mémoire. Parce que Metroid Prime, leur bébé, leur bijou, leur hit, se place directement dans le top 5 des jeux GameCube à posséder.

Jeu culte et associé à Nintendo depuis l'époque de la NES, Metroid Prime est là pour démontrer (si besoin était) que techniquement, le GameCube fait beaucoup mieux que se défendre. On le savait déjà au niveau graphique (Resident Evil, entre autres), mais d'un point de vue technique, ce jeu surclasse les autres existants sur la nouvelle Nintendo. Mais commençons par le commencement.

Samus Aran, l'éternel retour

Après un écran d'accueil de menu bluffant, Metroid Prime propulse directement le joueur sur la piste d'atterrissage d'une station spatiale. Comme dans tous les autres Metroid, vous incarnez Samus Aran, une jeune femme dotée d'une armure suréquipée. Dès les premières secondes, le jeu vous indique ce que vous devez faire pour progresser dans la station, tel un tutorial. La gâchette L pour locker votre adversaire, R pour passer en mode tir libre et voici comment vous déverrouillez les premières portes. Un peu plus tard, on retrouve la classique Morph Ball,
qui vous permettra de vous faufiler dans les tuyaux et de franchir les passages exigus. Les missiles et le grappin seront également mis à votre disposition durant ce premier niveau. Toutefois, le sourire au coin des lèvres disparaît lorsqu'à la fin de ce premier niveau, Samus ne se retrouve plus qu'avec son tir de base.
Les larves Metroid, l'éternel combat

Outre enquêter sur ce qui est arrivé à la station, Samus devra aussi retrouver 12 artefacts disséminés sur la planète Tallon IV. C'est ici que se déroulera le jeu. Entre des ruines archéologiques, un monde de magma, un univers de glace et bien d'autres choses encore, Samus sera encore une fois confrontée aux larves Metroid et aux Pirates de l'Espace. Vous l'aurez compris, on se régénère toujours en absorbant les spores laissées par les ennemis vaincus. Certains pouvoirs de Samus prennent une utilité particulière dans ce volet. Ainsi, le pouvoir de Morph Speed se révèle bien pratique pour atteindre un endroit surélevé grâce à un half-pipe. Et oui, Samus joue les Tony Hawk. Pour le reste, au niveau gameplay, on se retrouve devant un Metroid classique. Dégoupiller des ennemis, récupérer les armes et capacités de Samus les unes après les autres et affronter les boss tout en faisant d'innombrables allers et retours entre les niveaux. Toutefois, on ne se perd jamais car votre ordinateur personnel vous indique ce que vous devez faire, une fois votre précédente tâche accomplie.

La claque technique

Pour la première fois, Metroid se joue à la manière d'un FPS, en vue interne. Eh bien, croyez-le ou non, la maniabilité est absolument géniale ! Les sauts ne posent aucun problème, il est possible de strafer pour éviter les tirs ennemis et le gameplay est d'une fluidité absolue. Il en va de même pour l'animation, grandiose.
Quant au graphisme, on a rarement vu une telle profondeur 3D dans un jeu console. Les effets spéciaux (tir concentré, pluie et buée sur la visière de samus, jets de flammes, etc..) sont d'une qualité extraordinaire. Le son a, lui aussi, bénéficié d'une attention toute particulière.
D'une durée de vie très satisfaisante, Metroid Prime s'impose comme l'un des meilleurs jeux GameCube. La transition 2D / 3D a été franchie avec succès (bravo, ce n'était pas facile). A acquérir de toute urgence !

Test réalisé par Ivan Dubessy

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux fans de Metroid
- Aux fans de jeu vidéo, tout simplement

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Star Wars Jedi Knight II : Jedi Outcast