Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Metal Gear Solid : Portable Ops Plus

Metal Gear Solid : Portable Ops Plus

Avec Metal Gear Solid : Portable Ops, la légendaire série d’Hideo Kojima avait enfin un titre digne de ce nom sur la portable de Sony. Moins d’un an plus tard, voilà que l’épisode "Plus" frappe à notre porte, avec la promesse d’un gameplay encore plus riche. Reste à savoir si Snake sera encore à la hauteur cette fois-ci…
MGS Portable Ops Plus adopte une approche quelque peu différente de son prédécesseur : alors que nous avions le droit dans l’épisode précédent à un scénario digne de ce nom nous plaçant quelques années après la fin de MGS 3 Snake Eater dans la plus pure tradition de la saga, ce nouvel épisode ne fait que proposer un enchaînement de missions à la difficulté croissante qui n’ont pas de but scénaristique particulier. De quoi être déçu ? Plutôt oui.

Uncle Snake wants you !

Le mode solo, baptisé "Infinity Mission", vous propose donc d’enchaîner tout un tas de missions aux objectifs variés (aller d’un point A à un point B, tuer ou capturer tous les adversaires présents sur le champ de bataille…) qui ont essentiellement pour but de perfectionner votre maîtrise des commandes et de recruter des soldats pour vos équipes. Cette fonction qui avait grandement contribué au succès du précédent opus est de retour. A vous ensuite de répartir les soldats capturés de haute lutte dans vos différentes équipes. Au fur et à mesure de ces missions, vos soldats vont progresser, un peu à la façon d’un RPG.
Ainsi, si les premières confrontations sont relativement équilibrées, le jeu en solo devient vite assez facile. Il est également possible d’importer les soldats survitaminés que vous aviez entraînés dans Portable Ops premier du nom.
Snake’s level goes up

Le but du recrutement de soldats dans Metal Gear Solid : Portable Ops Plus est de pouvoir les utiliser à sa guise en multijoueur, qui est le vrai intérêt de ce nouveau Metal Gear. Plus les adversaires que vous battrez en solo seront forts, plus ils seront des atouts de taille lors de vos joutes en ligne dans les différents modes multijoueurs proposés. Mention spéciale au mode Shooting Range dans lequel votre équipe devra tirer sur un maximum de cibles réparties sur la carte dans un laps de temps donné. Cependant, ceux qui ont déjà exploré les possibilités multijoueur du Portable Ops original ne trouveront pas grand-chose de réellement nouveau si ce n’est quelques cartes inédites, de nouveaux personnages au charisme inégal et deux ou trois autres bricoles. Rien de bien transcendant au final.

Snake qu’un add-on finalement…

Le laps de temps très court qui a séparé la sortie de MGPO et de ce "Plus" n’a pas permis à Kojima et ses amis développeurs de revoir le soft en profondeur : les graphismes sont identiques au titre sorti il y a un an, tout comme les menus, l’ambiance sonore ou même les mécanismes de gameplay.
Au final, que penser de cet add-on sorti à la hâte ? Si vous êtes fan du Portable Ops original, vous apprécierez la volonté de Kojima Productions de vouloir enrichir l’expérience multijoueur, qui était déjà d’excellente facture.
A 20 euros, vous auriez tort de ne pas vous laisser tenter. Si vous faites partie des autres, mieux vaut passer votre chemin. Si toutefois vous voulez vraiment acheter un Metal Gear sur PSP, alors courez vous procurer Metal Gear Solid : Portable Ops, vous en aurez pour votre argent !

Test réalisé par Romain Mabil.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de 16 ans et plus
- A ceux qui considèrent Snake comme leur meilleur ami
- A ceux qui ont exploré Portable Ops dans tous les sens
- A ceux qui sont un peu trop sur les nerfs en attendant la sortie de Metal Gear Solid 4


Vous aimerez ce jeu si vous avez aimé :
- Metal Gear Solid : Portable Ops