Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Medal of Honor Débarquement Allié : En Formation

Medal of Honor Débarquement Allié : En Formation

Les accros à Medal of Honor peuvent remettre leurs casques et leurs rangers favoris : l'extension à leur jeu fétiche est disponible un peu partout. Court mais bon.
Après avoir vécu les affres du débarquement et des combats dans le bocage normand, voilà que le nouvel add-on de Medal of Honor vous entraîne de l'ouest de la France jusqu'au coeur de Berlin dans une course folle, pleine de plomb et de fureur. Parachuté à quelques kilomètres d'Omaha Beach, votre commando de la 6e division aéroportée britannique va devoir saboter des pièces d'artillerie, faire sauter des ponts, défendre des positions clefs, se battre avec des Panzers , bref, mener une guerre sans merci contre les forces du Reich.

Ames sensibles...

"En Formation" ne perd pas de temps : le jeu commence par une séquence de saut en parachute sous les tirs de la DCA allemande pour entrer ensuite dans le vif du sujet. Et le sujet, c'est l'action. A ce niveau, on peut d'ailleurs dire que les développeurs ont fait un beau travail de mise en scène. Chaque mission vous plonge en plein coeur de la guerre : les balles fusent de toute part, les ennemis surgissent à des moments inattendus, vos coéquipiers se comportent de façon crédible, des coups de théâtre - bien que lourdement scriptés - tiennent le joueur en éveil , l'ensemble donne une indéniable sensation d'authenticité. Le sang est pourtant encore curieusement absent.
Sans sombrer dans le gore comme Soldiers of Fortune 2, il nous semble que sa présence aurait pour une fois ajouté un plus. Quitte à nous montrer la guerre d'aussi près, autant faire les choses jusqu'au bout. Une bizarrerie qu'on doit sans doute au système de classification des jeux en fonction de l'âge.
L'extension en elle-même

En terme de contenu, "En Formation" annonce des caractéristiques alléchantes. Neuf missions solo, douze nouvelles maps réseau accompagnées de nouveaux modes de jeu, de nouvelles armes et les modèles 3D pour les soldats russes et britanniques. Tout ça accompagné de séquences d'images d'archive pour se cultiver entre deux coups de feu. Du bonheur en barre, pensez-vous ? Faut voir. D'abord, la campagne solo est TRES courte. Une grosse aprem' (disons, du genre qui déborde un peu sur la soirée) devrait vous suffire pour en voir le bout. Certes, ce sont des heures intenses et le prix de l'extension est en conséquence mais c'est bien trop court. Exit aussi les possesseurs de configurations modestes. Sur notre Athlon 1 900+ équipé d'une GeForce 2 et de 512 Mo de Ram, certaines scènes - parmi les plus intenses, on le reconnaît - ont vu leur framerate chuter de façon alarmante. Reste les améliorations réseau.

La guerre en ligne

Depuis la sortie de Battlefield 1942, les parties de Medal of Honor en ligne semblaient un peu fades. "En Formation" apporte d'abord des améliorations à la couche réseau même si un patch de 50 Mo est déjà disponible pour corriger certains bugs spécifiques à l'extension tout en ajoutant quelques bonus.
La véritable nouveauté ici serait plutôt à chercher du côté du mode "Guerre Totale" dans lequel on peut détruire la base de respawn de ses adversaires tout en menant à bien l'objectif du scénario en cours. Un mode assez fun mais qui n'arrive pas à faire oublier Battlefield malgré les 12 excellentes nouvelles maps.
Faut-il craquer ?

Nécessitant le jeu original, MoH "En Formation" s'adresse donc uniquement aux joueurs déjà convertis. Pour ceux qui jouent beaucoup en réseau, cette extension semble incontournable. Ceux qui n'ont pas accès aux délices du multijoueurs feraient bien de se demander si la durée de vie est à la hauteur de la somme - même modeste - qu'il leur faudra débourser.

Test réalisé par Guillaume Pan'.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui ont Medal of Honor.
- Aux joueurs en réseau.
- A ceux qui ont une (très) bonne machine.


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Battlefield 1942