Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Mario Party Advance

Mario Party Advance

Des publicitaires nous ont vendus une fête plus folle, sans alcool. Nintendo fait encore plus fort : une fiesta réussie, sans ami. Adulte, passe ton chemin, ce jeu n'est vraiment que pour les enfants.
Alors que le 7e épisode de Mario Party est déjà annoncé pour la fin de l'année, voici que sort de l'ombre un Mario Party Advance sur GBA. Il porte le même nom, il présente les mêmes personnages, il a même la couleur que la série mythique, et pourtant son orientation solo, le place à l'opposé des regroupements festifs sur GameCube. Ne nous emballons pas, ce titre clairement destiné aux plus jeunes joueurs, n'en est pas moins tout à fait respectable. Il a même le mérite d'offrir, pour les vacances, une flopée de mini-jeux à ceux qui n'ont pas encore de DS : comme ça, pas de jaloux !

Les étoiles ne sont plus les stars

Fini les étoiles, les 50 mini-jeux et les 60 Katatrucs sont les véritables richesses du monde Fiesta. Bowser, toujours aussi peu contrôlable les a éparpillés, et vous, le bon samaritain de service, devez les récupérer. Les mini-jeux sont déclinés en différentes thématiques : courses, réflexes, stratégie, vitesse ou chance, comme les jeux de casino par exemple. Certains ne sont jouables qu'en solo, en duel contre la console ou un ami et enfin en multijoueur. Les Katatrucs, quant à eux, sont principalement des mini-jeux particulièrement minimalistes, voire de simples cartes à collectionner.
L'orientation jeune bambin du titre est ici affichée, et elle se confirme par le mode Passeport, qui offre l'incroyable avantage de pouvoir entrer son nom, créer un avatar, et même écrire un secret. Moi, par exemple, j'y ai mis mon code de carte bleue : 6969.
"Jeu" vous le sers sur un plateau

Le plateau est la base inaltérable de Mario Party, à tel point que le jeu en propose deux différents. Le premier, bien réel, se présente sous la forme d'un dépliant fournit dans la boîte, avec des personnages et une étoile à découper. Le mode plateau bonus du jeu y est associé, et permet de gérer des parties multijoueurs dans l'esprit de celles que l'on connaît sur GameCube : le gagnant est celui qui récupère l'étoile. La console permet de lancer le dé, et de jouer aux Katatrucs suivant des règles simplistes. Ce supplément, mélangeant véritable plateau et jeu vidéo, aurait mérité un système plus élaboré, mais l'idée est quand même séduisante. Le deuxième est celui de la ville de Champiville.

Même seul, c'est la fête

La partie solo est la plus importante du jeu. Elle propose de choisir un personnage parmi Mario, Luigi, Peach et Yoshi, pour partir à la rencontre des habitants de Champiville. Chacun vous proposera une mission ou un défi à réaliser, sur un total de 50, dont l'issue heureuse s'accompagnera systématiquement d'une récompense : mini-jeu ou Katatrucs. Ceux-ci sont ensuite jouables, voire échangeables entre GBA, dans certains modes secondaires. Le plateau se parcourt librement afin de se rendre dans les différentes habitations. La distance à parcourir est déterminée par un dé. Chaque lancé nécessite un champignon, lorsque vous n'en avez plus, la partie s'achève. Certaines cases vous permettent de relancer le dé, ou encore de gagner des champignons en remportant une épreuve.
Tous les chemins mènent à Rome, à vous de trouvez la stratégie, l'itinéraire le plus approprié et le plus rapide, pour parvenir à vos fins. Prenez garde cependant, Bowser n'est jamais très loin, et il n'hésitera pas à piller votre stock, ou vous barrer le passage.
Souriez les gosses, ce jeu est pour vous

Les déclinaisons de l'univers de Mario laissent parfois la place à une lecture plus mature, un second degré qui ouvre les portes du jeu à toutes les franges des joueurs. Ici, ce n'est pas le cas. La faible difficulté autant que les différentes options de personnalisation, d'échange, de collection affichent clairement la cible visée : les marmots. Si l'on garde en tête ce postulat, le titre est attachant, bien réalisé et bien dosé. Sinon, comme aurait pu le dire Cyrano : "c'est un peu court".

Test réalisé par Mathias Lavorel

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux petits imberbes qui n'ont pas encore mués
- A ceux qui rêvent de mini-jeux sur GBA
- Aux collectionneurs des jeux dont le titre évoque Mario


Vous aimerez ce jeu si vous avez aimé :
- Mario Party 6