Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Lost Planet²

Lost Planet²

Lost Planet² invite les aventuriers à découvrir E.D.N. III sous un nouveau jour. Mais rassurez-vous, les Akrid son toujours là et sont encore plus gros !
Fini les étendues uniformes de glace et de neige, le monde de Lost Planet a bien changé. Le climat s’est modifié au fil du temps. D’ailleurs, au début du jeu, personne ne sait vraiment pourquoi, si ce n’est que cela a un lien avec les Akrid. Ces insectoïdes règnent toujours sur la planète : certains petits, d’autres gigantesques… mais alors vraiment gigantesques ! A l’instar de Lost Planet premier du nom, le soft sait faire dans la démesure, et elle atteint ici le palier supérieur.

Akrid à effet de serre
Complexes miniers ou industriels, désert, jungle : Capcom a pris le risque de sérieusement retoucher l’univers de Lost Planet. Plus d’utilisation de l’énergie thermique pour lutter contre le froid et les missions en temps limité : cette énergie sert maintenant à remplir votre jauge de vie en cas de blessure. Elle s’échange également avec vos coéquipiers pour les maintenir en vie. Car Lost Planet² mise tout sur la coopération, et cela se voit dès le menu qui vous fait vite comprendre que le solo, avec des intelligences artificielles à vos côtés, n’est qu’une option. D’ailleurs, vu le niveau affligeant de ces IA et l’absence de contrôle sur elles, le joueur ne sera que moyennement motivé à finir l’aventure seul… De plus, aucun effort de narration n’a été accompli, la campagne vous bringuebalant de faction en faction de manière un peu cavalière. A signaler qu’une jauge de vie commune est décomptée quand un joueur humain meurt, obligeant les participants à s’entraider pour éviter un "game over" prématuré. Au fil des missions, selon vos performances, vous gagnerez des points à échanger, via un jackpot, contre des bonus, tenues et options d’équipement. Ceci afin de choisir des armements spécifiques en début de mission ou de personnaliser le visuel de votre avatar en multijoueur.

Je vois un truc, je tire

Lost Planet² ne fait pas dans la finesse, mais dans le spectaculaire. La progression s’accomplit toujours en capturant des points précis sur la carte. Massacre d’ennemis ou, au contraire, maintien d’un point face à des assauts incessants : voici ce qui vous attend. Dans le lot, il arrive qu’un Akrid particulièrement énorme s’invite à la fête. Et c’est à coups de fusil voire de roquettes que se règle le différend. Parfois, le jeu vous fait même le plaisir de planquer de petits arsenaux en hauteur, à atteindre avec le sempiternel grappin. Les VS (les robots de combat) signent aussi leur retour avec Gatling gun et autres lance-roquettes multiples, certains offrent le plaisir immense de monter à trois dessus : un pilote et deux mitrailleurs. Joie ! De l’action, encore de l’action, et surtout un gameplay plus accessible que le premier soft qui combinait combats et survie dans un milieu très hostile. Une transition qui peut, à la fois, faire perdre des fans et en conquérir de nouveaux. A cela s’ajoutent évidemment les affrontements mettant en scène 16 participants de manière très classique. Du classique également du côté de la réalisation technique, car si le premier Lost Planet fut une claque visuelle, ce second chapitre ne marquera pas les mémoires. Certes agréable à l’œil, proposant des monstres colossaux et des explosions titanesques, le soft se révèle en retrait par rapport à certains concurrents.

Lost Planet² se destine donc au final aux fans d’action pure et dure, mais aussi du multijoueur, qu’il soit en coopération ou en affrontement. Un choix risqué, mais il est certain que jouer seul ne présente qu’un intérêt très moyen.

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs à partir de 16 ans
- Aux fans d’action pure et dure
- A ceux qui ont des amis pour jouer avec eux
- Aux allergiques du solo

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Lost Planet