Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Lord of Arcana

Lord of Arcana

Le succès planétaire de Monster Hunter a fait des émules et c’est aujourd’hui Square Enix qui s’essaye au genre en sortant Lord of Arcana. Malheureusement, la copie est bien loin d’égaler la qualité de l’original.
Lord of Arcana reprend à la lettre le concept du jeu de Capcom : un RPG mêlant action et combats de monstres en tous genres, dans lequel vous commandez une équipe de quatre furieux bardés d’attaques spéciales et d’invocations magiques. La structure du jeu est on ne peut plus classique : vous enchaînez des missions dans lesquelles vous devez vous débarrasser de tout ce qui bouge avant d’atteindre un boss de fin de niveau bien coriace. Premier constat : Lord of Arcana ne tient pas du tout la comparaison au niveau technique. Le bestiaire de monstres manque cruellement de variété, le design des personnages est raté et sans inspiration. Même vos propres héroes semblent avoir oublié toute notion de charisme. Pire encore, les décors : ils sont moches et fades tout au long de l’aventure, qu’ils s’agissent des bâtisses du village de Porto Carillo ou des arènes dans lesquelles vous affrontez les hordes d’ennemis qui peuplent les différents niveaux du jeu.Pas un jeu pour débutants

Autre évidence concernant Lord of Arcana : sa difficulté très élevée. Si les Monster Hunter n’étaient déjà pas une partie de rigolade, le jeu de Square Enix place la barre encore plus haut. Les batailles face aux boss sont symboliques de cet état de fait, car elles demandent à chaque fois une énorme préparation, à savoir refaire maintes et maintes fois des missions déjà réussies pour amasser des objets et faire monter les compétences de vos personnages autant que possible. En sachant qu’il faut bien 15 minutes minimum pour terrasser un boss, vous n’avez pas vraiment envie de recommencer. En fait, Lord of Arcana est sauvé du désastre complet par la possibilité offerte de jouer à 4 en réseau local (si vos potes sont bien équipés, ça peut vous faciliter la tâche), et par le système de combat. Pour le reste, le scénario est sans saveur et on prend assez peu de plaisir au cours de l’aventure. On ressent presque la même chose en venant à bout d’un niveau qu’en terminant une journée de travail bien chargée : pas sûr que ce soit votre objectif en acquérant un RPG comme Lord of Arcana. Alors si vous voulez vraiment découvrir le genre, tournez-vous plutôt vers le très sympathique Monster Hunter Freedom Unite, bien plus réussi et accessible à un prix beaucoup plus abordable.

Test réalisé par Romain Mabil.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de 16 ans et plus
- A ceux qui ont déjà terminé les Monster Hunter et qui veulent à tout prix s’occuper en attendant l’épisode Portable Third

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Monster Hunter Freedom Unite