Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

LocoRoco 2

LocoRoco 2

Longtemps rabrouée pour n’être qu’une PS2 portable, la PSP avait trouvé avec LocoRoco un emblème d’originalité et de créativité. Cette suite ne peut plus compter sur l’effet de surprise, mais elle conserve quelques atouts dans sa manche.
Les Mojas sont de retour ! Ils dévastent tout sur leur passage, menaçant les LocoRoco et leurs amis MuiMui. Vous allez devoir chasser ces indésirables de toutes les régions du globe.

L’union fait la force

On se retrouve donc une fois de plus aux commandes d’un LocoRoco, petite boule souple et malléable que l’on dirige en penchant l’écran et que l’on peut faire sauter. Seul, notre héros s’avère faible mais il peut fusionner avec ses semblables, devenant alors une volumineuse sphère capable de battre les Mojas, de pousser certains objets ou de bondir très haut. A tout moment, il lui est possible de se diviser pour emprunter de minuscules passages ou manipuler certains "machines". L’amusant concept de base reste donc identique, mais cette suite comporte heureusement son lot de nouveautés. Les différentes régions que l’on traverse offrent des conditions variées, tant sur le plan visuel qu’en terme de mécanique de jeu.La jungle nécessite de se balancer à des lianes, l’arctique nous place sur des surfaces très glissantes et les îles comportent des niveaux aquatiques où l’on doit slalomer entre les algues pointues et les poissons piquants. Ponctuellement, vous devez participer à un jeu rythmique, servant à récolter des objets ou éveiller des créatures, et affronter des boss. On dirige aussi des coques solides (rondes ou carrés) qui permettent de briser les obstacles mais impliquent une maniabilité différente.

One more time

Apprendre à maîtriser l’inertie et la vitesse s’avère fondamentale, d’autant que les niveaux très bien pensés regorgent de zones secrètes pas toujours évidentes à atteindre (il faut parfois y arriver du premier coup). Du coup, attendez-vous à revisiter plusieurs fois les mondes, pas très nombreux, du jeu pour débloquer l’intégralité des items. Tout comme il vous faudra refaire plusieurs fois les 6 minijeux pour obtenir les meilleures récompenses. En fait, le titre sombre à terme dans une collectionnite toute nippone, avec des tampons (très populaires au Japon actuellement) à débloquer, des meubles pour la maison des MuiMui ou des photos. Cela dit, même si cet aspect ne fera pas l’unanimité, LocoRoco 2 n’est demeure pas moins un titre particulièrement attachant qui respire la bonne humeur, soutenu par un gameplay original et comportant suffisamment de nouveautés pour ne pas usurper son statut de suite.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 3 ans
- Aux amateurs de plate-forme
- A ceux qui aiment les expériences décalées

Vous aimerez si vous avez aimé :
- LocoRoco
- Gish, sur PC.