Le projet micromania-zing . découvrir !
Suivez-nous
Menu

LEGO Batman 2 : DC Super Heroes

LEGO Batman 2 : DC Super Heroes

Rien ne ressemble plus à une brique LEGO qu’une autre brique LEGO et rien ne ressemble plus à un jeu LEGO qu’un autre jeu LEGO. Après Indiana Jones, Star Wars, Pirates ou Harry Potter, ce second Batman n’est-il qu’un costume de plus ?
Difficile d’imaginer ce frapadingue de Joker embauché dans une campagne présidentielle et pourtant, c’est bien ce qu’il se passe dans Batman 2… en quelque sorte. Il faut dire que le candidat n’est autre que Lex Luthor, l’ennemi juré de Superman.

L’union fait la force

Relativement simple, l’histoire sert avant tout de prétexte à inviter l’homme de fer qui remplacera régulièrement Robin aux côtés de notre chauve-souris préférée. Fondamentalement, on évolue en terrain connu : le gameplay mélange agréablement des phases de combat, de plateforme, de puzzle simpliste et de collecte de pièces, le tout en duo (voire plus sur la fin).Pourtant, on note un effort réel dans les mises en situation. Outre les pouvoirs spécifiques de Superman (vol, invincibilité, souffle gelé, vision calorifique), Batman et Robin possèdent divers costumes leur conférant des aptitudes spécifiques tel que l’invisibilité, le magnétisme, la manipulation d’explosifs ou de liquides. Du coup, la progression requiert une coopération nettement plus poussée que dans les autres titres LEGO. Même la quinzaine de niveaux présents offrent une certaine variété : Gotham, Arkham, Metropolis, à bord de vaisseau ou de train, avec des poursuites en hélicoptère ou en voiture… Bref, l’aventure est vraiment plaisante.

Ville LEGOthique

Néanmoins, la grosse surprise du jeu provient de sa structure : Batman 2 est tout simplement un monde ouvert. Entre chaque mission, vous pouvez librement vous balader dans la ville de Gotham et ses environs. Evidemment, il y énormément de secrets et d’activités à découvrir : des civils à sauver, des courses à bord de véhicules, des parcours, des petits puzzles, des méchants à affronter (Double Face, Poison Ivy, Killer Croc, etc.). Fidèle à ses habitudes, Traveller’s Tales verrouille énormément d’éléments, tant dans la ville que dans les niveaux. Pour les débloquer, il faut disposer du bon personnage et c’est là que le jeu frappe fort, en nous proposant toutes les superstars du l’univers DC. Wonder Woman, Flash, Green Lantern, Hawkman, Supergirl… chacun avec leurs pouvoirs. Cumulés aux méchants qui sont eux aussi jouables, c’est près d’une cinquantaine de personnages emblématiques que l’on peut incarner et il faut bien admettre que cela s’avère plaisant. Cela tient en grande partie à la retranscription très réussit de Gotham. Rien de très bluffant sur le plan technique mais un gros travail sur l’architecture ainsi que l’ambiance pour retranscrire le caractère crépusculaire et gothique de la cité.

Pas très carré

Une cité que le moteur a un peu de mal à gérer d’ailleurs, entrainant quelques ralentissements et affichages tardifs dont on se serait passé. Cela étant, le vrai reproche que l’on peut faire au titre tient à la prise en main. En intérieur, certains véhicules ne se montrent pas très maniables et la caméra fixe n’offre pas toujours une vue idéale de la situation. En extérieur, la caméra libre n’est pas non plus correctement gérée, nécessitant des réajustements constants lors des phases de plateforme. Rien qui puisse détourner les amateurs du genre, mais une raison légitime de se voir refuser la cinquième étoile. Et c’est regrettable car sans aller jusqu’à dire que cet opus révolutionne la série, il se pose incontestablement comme l’épisode le plus abouti, le plus plaisant. Et le premier épisode où les personnages LEGO parlent.

Test réalisé par Frédéric Dufresne.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 7 ans.
- Aux fans de Batman et DC Comics.
- Aux amateurs des jeux LEGO.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- LEGO Batman