Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Léa Passion Bébés

Léa Passion Bébés

Après la cuisine, le stylisme et les soins aux animaux de tous poils, miss Léa s’essaie maintenant au baby-sitting. Prêt à pouponner du bambin virtuel ?
Le baby-sitting ! Voici donc la dernière lubie en date de Léa. Le but du jeu est encore une fois très simple. Des parents viennent à votre domicile pour vous confier leurs enfants (un à la fois pas de panique !). En attendant leur retour, c’est à vous qu’il revient de vous assurer de leur bien-être. Toilette, habillage, repas, dodo et divertissements en tous genres… les jeunes joueuses vont vite réaliser qu’une journée avec un bébé est une journée bien occupée !

Baby-sitter et petite femme d’intérieur

Ainsi donc nous voilà en charge d’adorables bambinos virtuels. Pas de stress, au-delà des soins de base (le bercer, le baigner, l’habiller et le nourrir), on accède à des fiches répertoriant les préférences de chacun et Storky la cigogne (volatile parlant ayant élu domicile au-dessus de la cheminée de la maison… si, si, vous lisez bien) est toujours là pour vous indiquer les besoins immédiats de l’enfant.
Et en plus de cela, les activités pour distraire nos protégés sont variées (instruments de musique, costumes, boîtes à meuh, toupies) et peuvent même, pour certaines, être pratiquées en plein air (balançoire, formes à encastrer). En parallèle du baby-sitting, on doit aussi entretenir la maison et le jardin : passer l’aspirateur et la tondeuse, faire la vaisselle, repeindre les murs à l’occasion, faire des plantations, renouveler le mobilier, les jouets et vêtements de bébé grâce à l’argent gagné au gré des gardes.
La vie est un jeu !

Mais l’un des gros charmes de Léa Passion Bébés résident dans le fait que toute activité, qu’elle soit liée ou non au divertissement de l’enfant, est prétexte à un nouveau minijeu. Tous s’exécutent bien sûr au stylet. Par exemple, on dirige la cuillère dans un labyrinthe pour nourrir bébé, on agite un hochet en restant dans la zone de lumière, on se dépêche de décrasser les assiettes dans le temps donné pour battre son propre score, on chasse les taupes en leur tapant sur la tête lorsqu’elles pointent le bout de leur museau, j’en passe et des meilleurs. Si tous les minijeux se révèlent globalement simples, certains réclament plus de pratique que d’autres avant de se sentir totalement à l’aise. Haaaaaa ! Tu vas démarrer "# !& ?§% " tondeuse ! Mais comme dans tous les cas c’est juste un coup à prendre, après un peu d’entraînement, on ne rencontre plus de problème majeur.

Et l’attachement dans tout cela ?

Je vous l’accorde, un doute reste à combler concernant ce Léa Passion Bébés. Le jeu est-il attachant sur le long terme.
Eh bien force est de constater que oui ! Question graphisme, c’est assez simple, mais très efficace. Le jeu est haut en couleurs et les bébés, dotés d’un style manga, sont vraiment à croquer. De plus, les animations des nourrissons, souvent irrésistibles et reflétant bien les humeurs du moment, contribuent également à renforcer l’attachement à ces poupons virtuels. Seule la bande-son aurait sans doute mérité un peu plus d’attention car si les "gaga, areu, areu" sont convaincants, la mélodie de fond, elle, devient vite gonflante. Haaaaaa ! Et en plus elle reste dans la tête !
Mais à part cela, globalement le soft est une franche réussite. Un jeu à conseiller à toutes les baby-sitters en herbe donc.

Test réalisé par Carine Larsen.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux baby-sitters en herbe
- Aux jeunes joueuses à partir de 8 ans
- Aux adeptes de la série des Léa


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Léa Passion Vétérinaire 2
- Nintendogs