Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

La Grande Aventure de Dood

La Grande Aventure de Dood

Premier jeu, avec Pictionary, à sortir en même temps que la tablette graphique uDraw, La Grande Aventure de Dood veut montrer qu’on peut faire autre chose que du dessin avec ce périphérique.
Evidemment, il fallait s’y attendre, THQ s’empresse de démontrer que la tablette graphique uDraw ne sert pas qu’à dessiner. A vrai dire, on s’en doutait un peu, et le périphérique en lui-même n’est pas en cause. La Grande Aventure de Dood n’offre en fait pas une grande aventure, mais quatre modes de jeu proposant chacun 15 niveaux indépendants. Certains sont accessibles directement, d’autres doivent passer par la case déblocage. L’argument du titre est la création de votre propre style avec la possibilité de modifier le héros et les adversaires. L’ensemble des contrôles se fait avec la tablette. Dans Panique au Crayon, le joueur dispose à tour de rôle de différents outils permettant d’interagir à l’écran. Dans Roulé-boulé, on incline la tablette pour diriger le héros. Bullodrome propose de guider Dood dans sa bulle en traçant des traits avec le stylet. Enfin, Ventil’oh demande d’utiliser un ventilateur pour faire voler dans la bonne direction un gros Dood transformé en ballon.Ca m’énerveeee !

Quel est le point commun entre ces quatre modes ? Simple : une maniabilité à la rue due en grande partie à un manque affligeant de précision dans le maniement de la tablette. Mais surtout, là où Dood pèche, c’est dans le manque criant d’originalité des niveaux. La créativité a été laissée en stand-by au profit de la mise en avant de l’originalité des contrôles. Pourtant, prenez le même jeu de plateforme et supposez qu’il se contrôle de manière classique et vous ne lui pardonneriez pas son manque de créativité. Disons que le mérite de Dood est de souligner ce que nous savions déjà : la tablette uDraw peut servir à des tas de types de jeux différents et pas seulement au dessin. Attendons plutôt qu’un autre soft illustre mieux ce propos.

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs à partir de 7 ans
- Aux amateurs de jeux sans manette
- A ceux qui veulent tester le concept…

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Drawn to Life sur Nintendo DS.