Le projet micromania-zing . découvrir !
Suivez-nous
Menu

Jonah Lomu Rugby Challenge 2

Jonah Lomu Rugby Challenge 2

Sans être le FIFA du rugby, Jonah Lomu Rugby Challenge offrait, il y a deux ans, l’une des rares expériences satisfaisantes de l’histoire de l’ovalie sur consoles. Sa suite est-elle capable de faire mieux ?
Bien qu’étant l’un des sports les plus populaires dans notre pays, on ne peut pas dire que le rugby ait les faveurs des éditeurs de jeux vidéo. EA s’y est intéressé un temps avant de laisser tomber. Lors de la coupe du monde 2011, on a eu le droit à un jeu officiel bien insipide et à un Jonah Lomu Rugby Challenge sympathique mais imparfait. C’est ce dernier qui a le droit à une suite aujourd’hui, avec quelques améliorations bienvenues. Si le premier opus était un pur produit de l’hémisphère sud, ce second volet tente de proposer une expérience plus proche de l’ovalie telle qu’elle est pratiquée en Europe. Une mission en partie réussie pour JLRC 2 qui, à défaut d’être le FIFA du rugby, s’installe sans grand mal comme la référence "rugbystique" sur consoles.

Au royaume du pick-and-go
S’appuyant sur les bases du gameplay de JLRC premier du nom, cette suite intègre quelques nouveautés bienvenues permettant de varier les phases d’attaque. En sortie de mêlée par exemple, il est possible de faire un pick-and-go avec le numéro 8 ou de faire une 89. Vous pouvez aussi désormais jouer rapidement une touche ou une pénalité à la main après un plaquage haut. Le jeu ne se résume plus à une succession de phases attaque-défense où l’on écarte au large en espérant un surnombre pour filer jusqu’à l’essai. Certes, les phases de jeu au près demeurent minoritaires mais il y a eu un véritable effort de la part des développeurs de Sidhe pour adapter leur copie au public européen. Pour le reste, JLRC 2 conserve les mêmes qualités d’accessibilité que son ancêtre. Les principales phases de jeu restent globalement identiques, si ce n’est qu’il est possible désormais de former des mauls ou de retirer des joueurs des rucks pour les rendre disponibles en défense sur le temps de jeu suivant. Le titre conserve aussi les défauts majeurs de son prédécesseur à savoir des passes après contact trop nombreuses qui créent des trous ahurissants dans les défenses ou des joueurs qui filent systématiquement en touche quand ils récupèrent un ballon proche des limites du terrain. Des petits éléments qui n’ont pas été corrigés et qui nuisent tout de même à l’expérience de jeu proposée dans JLRC 2.

Vive la France

Niveau contenu, JLRC 2 est plutôt costaud avec pléthore de compétitions et un mode carrière sur 13 saisons vous permettant de contrôler à la fois un club et une sélection. Le système de transferts des joueurs a été modifié pour être dans l’ensemble un peu plus cohérent, même si on n’est encore loin de celui d’un FIFA. Parmi les nouveautés de l’année, on retrouve la tournée des Lions Britanniques dans l’hémisphère Sud et surtout la présence pour nous, Français, des équipes officielles de la saison écoulée de Top 14 et de PRO D2. La France, particulièrement chouchoutée par les développeurs, puisque la doublette Thomas Lombard et Eric Bayle (Canal +) se charge des commentaires en français. Seuls manquent les stades emblématiques du Top 14 puisque notre championnat n’a le droit qu’a seulement 2 enceintes dans JLRC 2. Si vous comptiez retrouver Mayol, Ernest-Wallon ou Aimé-Giral, vous allez être déçus. Déception également au niveau des licences des sélections puisque seuls la Nouvelle-Zélande, l’Australie et les USA ont le droit aux vrais noms de joueurs et aux maillots officiels. Sans être une révolution par rapport au premier Jonah Lomu, cette suite est une simulation convaincante avec laquelle on prend plaisir à enchaîner les matchs, avec les sélections comme avec les clubs. S’il lui manque encore un petit quelque chose pour devenir une simulation sportive incontournable, Jonah Lomu Rugby Challenge 2 est déjà immanquable pour les amoureux de l’ovalie, et c’est un bon début.

Test réalisé par Romain Mabil.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de 3 ans et plus.
- Aux passionnés de rugby, qui disposent là d’une simulation de très bonne facture.
- A ceux qui veulent disputer la coupe du monde de rugby 2015 avec un peu d’avance.

Vous aimerez ce jeu si vous avez aimé :
- Jonah Lomu Rugby Challenge premier du nom.
- Rugby League Live 2, le pendant rugby à XIII de Jonah Lomu.
- Rugby World Cup 2011