Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

IL-2 Sturmovik : Birds of Prey

IL-2 Sturmovik : Birds of Prey

Si réputée sur PC, gage de réalisme absolu, la franchise IL-2 atterrit sur consoles. Avec le pari fou de proposer la simulation la plus poussée à ce jour sur ce type de support. Du jamais vu ? Gaijing enfonce ici toute la concurrence.
Gaijing Entertainment prend les commandes d'une adaptation d'IL-2 sur consoles. Cette franchise à l'origine développée par Maddox Games a promené les pilotes sur PC à travers bien des batailles aériennes de la Seconde Guerre mondiale. Faisant au passage se crasher la concurrence, Combat Flight Simulator en tête. Evidemment, ne vous attendez toutefois pas à une simulation aussi poussée sur console. Il faut faire des concessions techniques (et puis le public est-il le même ?), ce qui n'empêche pas Birds of Prey d'être à ce jour le soft de pilotage le plus abouti sur ce format.

C'est reparti comme en 40
Le simulateur permet de découvrir six campagnes couvrant la guerre en Europe, ainsi qu'un total de 42 avions américains, britanniques, soviétiques et allemands. Bataille d'Angleterre, Stalingrad, Sicile, Korsun-Cherkassy, Ardennes et Berlin vous attendent. Hélas, les campagnes ne se jouent que côté allié. Et si les avions allemands s'avèrent bien pilotables en multijoueur, ils ne disposent pas de cockpit. Ce qui est d'autant plus dommage que ces derniers se révèlent généralement superbes (à quelques exceptions près, tel le très sombre et flou tableau de bord de l'IL-2).

D'ailleurs, Gaijing a repris les modèles et cockpits créés pour les simulateurs PC. Ce qui vous laisse imaginer la finesse, la justesse et la beauté des avions modélisés dans Birds of Prey. L'environnement n'est pas en reste. Si à très basse altitude les textures laissent apparaître quelques grossièretés, dès que l'on monte un peu la beauté des paysages saisit le pilote. La profondeur du champ de vision laisse admirer jusqu'à l'horizon un sol varié et réaliste modélisé à partir de données satellites. Toutefois, les défauts à très basse altitude rendent laborieuses les missions d'attaque au sol. Notamment à Stalingrad (en ville).

Leçons de pilotage

Par défaut, le jeu se révèle accessible en mode arcade. Qui, comme son nom l'indique, offre un pilotage très simplifié. Sans pour autant sombrer dans l'incohérence de concurrents tel Blazing Angels. Via des didacticiels, vous pouvez débloquer les modes réaliste et simulation. Ici, il est plus que conseillé d'avoir un joystick, tel celui qui fut proposé avec Ace Combat 6 (dérivé du Saitek X45 du PC). Le débattement et la précision des sticks de la manette se révélant trop faibles. Pertes de contrôle régulières assurées ! Ces modes enlèvent successivement des aides. Toutefois, le mode réaliste nous a paru fantaisiste tant l'avion décroche pour un rien. Et sans avertissement ! Avec des départs en vrille tous identiques même à haute vitesse. Nous sommes à des années lumières du PC en terme de modèles de vol. Le mode simulation s'avère plus aisé à manier puisqu'ici le joueur gère lui-même la sortie des volets de combat. Ceux-ci améliorant la portance de l'avion et permettant de mieux manœuvrer. Le mode simulation impose toutefois de voler sans vue verrouillée pour suivre l'adversaire. Sur console, ce choix reste étrange car il oblige à utiliser le stick droit pour tourner la tête tout en pilotant. Et en enfonçant le stick car celui-ci sert aussi au palonnier et aux gaz en position normale ! Très pratique... Que ce soit en solo comme en multijoueur, on ne peut qu'être conquis par l'ambiance des combats à grande ampleur. Aux commandes d'un bombardier, le pilote admirera chasseurs alliés et ennemis tournoyer. A 16 en ligne, vous participerez à des simples matchs à mort, ou encore à la capture d'aérodromes et à des missions de bombardement. Malgré ses quelques défauts, IL-2 Sturmovik : Birds of Prey est le meilleur simulateur console jamais vu. Ca va être dur pour la concurrence...

Test réalisé par Arnaud Papeguay.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux apprentis pilotes à partir de 7 ans
- Aux pilotes de tout niveau.
- A ceux qui veulent découvrir un titre réaliste.
- Aux joueurs qui possèdent un joystick compatible avec leur console...

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Blazing Angels
- La série IL-2 / Pacific Fighters sur PC