Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Hitman : Blood Money

Hitman : Blood Money

Après avoir transcendé Tomb Raider cette année, Eidos s’apprête-t-il à nous gratifier d’un Hitman qui claque ? Quatrième épisode de la franchise, Blood Money nous envoie au cœur d’une intrigue accrocheuse. 47 est de retour, plus raffiné que jamais.
Après un Hitman : Contracts loin de faire l’unanimité et techniquement décevant, l’arrivée de ce Blood Money se faisait pour nous sans réel frisson. Et pourtant, dès le début, on constate que les développeurs ont bien corrigé le tir. Les défauts du jeu précédent sont très largement gommés et l’agent 47 bénéficie d’une aventure de grande classe.

Situons-nous un peu. Vous débutez une série de missions retraçant le passé proche de l’agent 47.
Ces missions servent d’illustration à une interview donnée par le responsable du FBI à un journaliste et qui a pour thème la traque et l’élimination de 47. Contrat après contrat, l’assassin se retrouve dans une position tendue quand une mystérieuse agence rivale surgit et entre en conflit avec vos intérêts.
Etre une ombre

Si vous trouviez Hitman : Contracts trop tolérant avec les adeptes de la méthode "gros bourrin", Blood Money va vous ravir. Libre à vous en effet de tenter votre mission en adoptant le style "sans témoin vivant, personne ne me dénonce", mais ce sera extrêmement risqué tant certains niveaux sont peuplés. Police, sécurité, FBI, gardes du corps, foule nombreuse : vous n’aurez jamais assez de vie et de munitions pour liquider tout ce monde. D’autant que l’IA ne vous pardonnera aucune erreur ! Bilan, dans les zones les plus densément peuplées, on préfèrera la jouer fine. Très fine. Si vous vous faites trop remarquer, il faudra corrompre en fin de mission témoins, policiers ou grands pontes divers afin de ne pas être "reconnu" lors de votre prochain contrat. Et cela coûte des dollars…
En cours de mission, une fenêtre s’ouvrira pour vous montrer certains éléments importants : découverte d’un corps, agissements d’une cible, etc.
Le meurtre selon vos plus vils désirs

On retrouve l’arsenal complet du bon nettoyeur : seringue de poison ou de sédatif, bombe, pistolet, fusil de sniper, pistolet mitrailleur, calibre 12, etc. A noter que vos armes à feu pourront être personnalisées avec l’argent gagné. De très nombreux kits sont progressivement débloqués.
Quatre niveaux de difficulté vous sont proposés. Plus le niveau est élevé, plus il y aura d’impératifs de discrétion et des conditions à réunir pour maximiser votre prime. D’où encore une incitation à commettre le crime parfait, le plus techniquement satisfaisant, qui trompera la police. Un journal en fin de mission vous montrera d’ailleurs l’impression qu’a laissé votre "œuvre" aux forces locales. Globalement, le jeu s’avère dur. Même en mode normal, l’IA ne fait pas de cadeau et se révèle collante… Très collante. Un peu trop zélée pour ouvrir le feu, sans se poser de question, ce qui nuit un peu à l’immersion.

Un univers soigné

De l’Amérique latine au carnaval du mardi gras à la Nouvelle-Orléans, le jeu propose des décors très variés, de jour comme de nuit, en intérieur et en extérieur. De vastes niveaux dans lesquels utiliser plusieurs déguisements sera nécessaire pour accéder à certaines zones. L’ensemble est bien construit et graphiquement réussi. Les animations de Hitman s’avèrent cette année de bonne facture et font oublier les déboires de Contracts. C’est un vrai plaisir de pister sa proie et de la surprendre. L’agent 47 ne manque pas de moyens : grimper sur une gouttière, marcher sur un rebord, etc. Rien ne l’arrête et le jouer dispose de nombreux choix possibles pour atteindre son but. Au final, Hitman : Blood Money s’avère être un excellent titre en dépit d’une difficulté qu’on aurait aimé mieux dosée. Les fans seront aux anges.

Test réalisé par Arnaud "Le Nettoyeur" Papeguay

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux psychopathes.
- A ceux qui voulaient un renouveau de l’agent 47 après un très moyen Hitman : Contracts
- Définitivement, à moi, d’ailleurs j’y retourne ! Ca va 5 minutes de taper le test…


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Les autres Hitman
- Splinter Cell : Chaos Theory