Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Henry Hatsworth : L'incroyable Expédition

Henry Hatsworth : L'incroyable Expédition

Pour faire fonctionner ses muscles, il faut utiliser son cerveau ! L’incroyable expédition de Henry Hatsworth prouve qu’il est possible, dans le jeu vidéo, de mélanger avec talent des genres différents.
Prenez un New Super Mario Bros. mélangez le avec un Tetris et vous obtenez l’Incroyable Expédition de Henry Hatsworth. Le scénario est absurde, et ses dialogues sont drôles et décalés. La difficulté nous rappelle que les petits joueurs ne sont pas les premiers concernés par la cartouche, et l’aventure, loin de renouveler le genre, nous sert quelques clichés comme le niveau sous l’eau, la lave, ou les plaques qui s’effondrent à votre passage pour ne citer que ceux-là. Chacun des écrans de la DS abrite un monde différent : le premier est un jeu de plateforme comme Mario les aime, le deuxième est un puzzle game dans lequel il faut créer des alignements de cubes identiques afin de les faire disparaître. Tout l’intérêt du jeu vient des liens étroits qui unissent ces deux dimensions.La tête et les doigts

Henry, cantonné à l’écran supérieur, atomise les monstres avec sa canne ou son tromblon. Lorsque vous passez en mode puzzle, votre héros se fige, l’action est bloquée. Sur l’écran tactile, vous devez alors faire disparaître les différents cubes de couleurs qui, lignes après lignes, investissent l’espace par le bas. Pour ce faire, vous devez réaliser des suites horizontales ou verticales d’au moins trois cubes, mais attention, vous ne pouvez les déplacer qu’horizontalement. Là où les choses commencent à devenir intéressantes, c’est que parmi ces cubes se glissent des bonus de vie, d’attaque ou de défense. Ainsi, dans une situation critique, le mode puzzle peut vous permettre de renverser la tendance. Et le concept va plus loin puisque les monstres, une fois tués, finissent en cube. Ils influencent le jeu, vous octroyant des bonus ou des malus suivant la situation. Plus le jeu avance, et plus il faut faire preuve de stratégie pour espérer progresser, en gardant, par exemple, des bonus sous le coude pour faire face aux situations difficiles. Les habitués des deux genres abordés risquent de se laisser griser par le challenge proposé par cette incroyable expédition, et cela malgré quelques défauts de réglage et quelques poncifs propres au style plateforme.

A contrario, les joueurs trop jeunes ou inexpérimentés pourraient bien s’ébouillanter avec le thé un peu trop chaud et corsé de ce cher Henry Hatsworth.

Test réalisé par Mathias Lavorel.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- A celles et ceux de plus de 7 ans qui aiment les mélanges plateforme corsée et puzzle game.
- Aux fans des héros british qui ont la classe dans leur manière de s’habiller.
- A celles et ceux qui veulent se casser la tête et les doigts en même temps, au même endroit.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- New Super Mario Bros. pour le côté plate-forme.
- Tetris DS pour le côté puzzle game.