Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Harvest Moon : A Wonderful Life

Harvest Moon : A Wonderful Life

Depuis le premier Harvest Moon sur Nintendo 64, les fondus d’agriculture virtuelle n’ont pas souvent eu l’occasion d’exercer leurs talents. Le nouvel épisode de la série comble donc un vide et fait découvrir aux nouveaux venus la trépidante vie de la ferme.
Inutile de chercher à vous mentir : je suis le prototype du "gars de la ville". Dans mes bons jours, je suis capable de reconnaître un pigeon parmi une série de photos d’oiseaux et je fais la différence entre le bon vieux platane des rues et ses lointains cousins de la forêt. Normal donc que je sois un peu méfiant quand on me propose – même virtuellement – de goûter aux "joies simples" de la vie à la ferme , se lever à l’aube pour arroser les champs ou traire les vaches, très peu pour moi en théorie. Et pourtant Harvest Moon : A Wonderful Life, la première simulation agricole disponible sur GameCube a presque réussi à me convaincre de tout plaquer pour me retirer à la campagne. Presque.

Ah ? Le coq ne pond pas d’œufs ?

Le jeu vous met dans les bottes (en caoutchouc ?) d’un jeune homme fraîchement installé dans une petite ferme de la vallée de "Forget-Me-Not". Son but est double : développer son exploitation tout en réussissant sa vie sociale et sentimentale. Bien que ce programme semble simple sur le papier, préparez-vous pourtant à un sacré challenge. Sur le front agricole, le travail ne manque pas : choisir les semences en fonction de la saison et veiller à les arroser quotidiennement jusqu’à la récolte, traire les vaches, ramasser les œufs, s’assurer que tous les animaux sont en bonne santé et heureux de vivre, planifier les naissances ou les achats de nouvelles bestioles, vendre sa production…
Chaque journée commence et finit par ces tâches : impossible d’y échapper. Malgré un côté répétitif indéniable, on se prend pourtant vite au jeu et les petites récompenses (récolte de vos premiers melons, naissance d’un veau, etc.) sont suffisamment nombreuses pour justifier tous ces efforts.
Trente ans pour réussir sa vie

Une fois vos animaux bichonnés et vos champs arrosés, le reste de la journée vous appartient. Vous pourrez donc vous promener librement dans la vallée pour y nouer des relations d’amitié avec vos voisins, pêcher, ramasser des fleurs ou participer à des fouilles archéologiques. La présence de nombreuses recettes de cuisine, d’une poignée d’upgrades pour sa ferme et la possibilité de croiser différentes plantes pour créer des hybrides ajoute encore à la richesse du jeu. Enfin, le héros doit trouver l’âme sœur dès la première année en faisant la cour à l’une des jeunes filles disponibles afin de fonder un foyer. Un mariage qui ajoute, peu après, la gestion d’un fiston à un programme déjà bien chargé ! Au total, trente ans de vie vous attendent. Une durée considérable quand on sait qu’une minute de jeu correspond à une heure de temps pour le personnage principal.

Aussi reposant qu’un week-end à la campagne

Sur le plan technique, la qualité est au rendez-vous. Le graphisme est globalement réussi grâce à un look assez sympa, de nombreuses animations égayent le décor et la météo est convaincante. Ceux qui possèdent le jeu Harvest Moon : Friends of Mineral Town sur GBA pourront même profiter de petits extras exclusifs en reliant les deux consoles. Deux points noirs à souligner cependant : la bande-son est plus que minimaliste et en dehors d’un (maigre) manuel en français, le jeu est entièrement en anglais.
Des sous-titres dans notre langue auraient été bienvenus, surtout pour les plus jeunes , la note finale du jeu aurait alors sans doute atteint les 17 ou 18 sur 20. Au final pourtant, Harvest Moon est une simulation étonnamment accrocheuse, à découvrir d’urgence pour tous ceux qui en ont marre des gros flingues et des rangers bien cirées.
Test réalisé par Guillaume "rural attitude" Pan’.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui ont envie de découvrir la vie à la ferme
- Aux gamers qui aiment les produits bio
- A ceux qui envisagent de tout quitter pour aller se mettre au vert
- A ceux qui parlent anglais


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Premier du genre sur ce support
- Harvest Moon 64 (Nintendo 64)