Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Golden Sun

Golden Sun

Les forces du mal repartent à l'assaut de la Game Boy Advance. Et comme les biceps ne suffisent plus à endiguer la menace qui pèse sur la console, c'est au tour de la magie de prendre la relève.
Golden Sun est un monde composé de deux vastes contrées, Angara et Gondowan. Ses habitants vivaient en paix sous l'égide du prodigieux pouvoir de l'alchimie jusqu'à ce que celui-ci ne déchaîne la convoitise d'êtres malveillants. C'est là que Vlad, un jeune écuyer doté de pouvoirs surnaturels, intervient pour faire goûter de sa magie... et de son épée, aux mécréants qui osent menacer la quiétude des deux continents.

Y'a du peuple !

Des villages à visiter, des donjons à explorer, des combats au tour par tour, des énigmes à résoudre et beaucoup (même un peu trop !) de parlote... Chaussez vos bottes de sept lieus car Golden Sun vous réserve de longues heures de marche à pieds dans la pure tradition des RPG. Au fil de votre périple, d'autres apprentis Garcymore comme Garet,
Lina ou encore Ivan rejoignent la bataille qui vous oppose aux forces du mal. Mais aussi soudée votre équipe soit-elle, elle ne saurait se résumer à quelques pèlerins qui se battent en duel. C'est ainsi que les djinns, d'étranges bestioles rondouillardes, vont bientôt venir gonfler les rangs des défenseurs de Golden Sun.
Essayez-les tous !

Si certains djinns rejoignent votre fan club de bon gré, d'autres se montrent plus récalcitrants. Combattez les fortes têtes pour les capturer. Vous pourrez ensuite les lier aux héros pour augmenter leur force de frappe. Il existe quatre espèces de djinns : eau, terre, feu et air. Chaque djinn et chaque perso possédant ses propres caractéristiques, les effets différent selon les combinaisons choisies. Le principe s'inspire largement des Pokemon (je sens que je viens d'en refroidir plus d'un), sauf qu'en plus de tous les attraper, il est de mise d'essayer toutes les alliances djinns-persos possibles afin de constamment relancer l'intérêt des combats.

Sous le charme

Une bande son aux petits oignons, des persos bien animés, des mondes gigantesques, des décors variés, des couleurs vives et de splendides effets de lumières... en plus d'un gameplay intelligemment conçu, les développeurs vous ont concocté une épopée proche du conte de fée. Et, malgré un graphisme assez enfantin et un niveau de difficulté très
raisonnable, la durée de vie demeure excellente. D'autant qu'après avoir trouvé son premier djinn, on accède à une arène de combats indépendante de l'aventure. Les rencontres s'y déroulent toujours au tour par tour, seul ou en duel grâce au câble link (chacun devra posséder sa cartouche).
Bref, un concept fort sympa, même s'il est assez proche d'un Pokemon Stadium... encore eux !

Test réalisé par Carine Larsen

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux amateurs de médiéval fantastique
- A ceux qui veulent s'initier à un RPG via un soft de qualité
- A ceux qui n'ont rien contre les bestioles ayant un lien de parenté prononcé avec les Pokémon.


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Mega Man Battle Network
- Pokemon Cristal (GBC)