Le projet micromania-zing . découvrir !
Suivez-nous
Menu

Game & Wario

Game & Wario

Apprécié pour ses WarioWare déjantés, le moustachu maléfique part à la conquête des amateurs de party games, sur Wii U. Malgré quelques bons minijeux, on aurait aimé le voir un peu plus inspiré.
Le plombier en jaune a eu une nouvelle idée pour s'en mettre plein les poches : fabriquer des jeux pour une nouvelle console à double écran qui cartonne. On le retrouve donc dans un nouveau party game, qui tente d'exploiter au mieux les fonctionnalités de la Wii U, sans utiliser de Wiimote, l'univers décalé des WarioWare en plus. Malheureusement, cet épisode est un peu plus sage que ce à quoi on avait pu être habitué avec le double maléfique de Mario. Même s'il garde un peu de son esthétique déjantée et son univers fou-fou, ce Wario opte pour une série de minijeux plus "classiques" qu'à l’accoutumée.

Le bon grain et l'ivraie
Au revoir les microjeux où l'on n'a même pas une seconde pour comprendre ce qu'on doit faire (enfin pas complètement, vous allez voir). Place à des activités récréatives un peu plus élaborées, afin d'exploiter au mieux les possibilités du GamePad, avec tactile, gyroscope et double écran au cœur des mécanismes. On trouve quelques bonnes idées, parmi les minijeux proposés en solo. "Gamer", par exemple, sort vraiment du lot, invitant à jouer à des anciens jeux WarioWare sur le GamePad, tout en veillant à se planquer sous la couette quand maman débarque dans la chambre, sur l'écran télé. "Pirates" se défend bien, lui aussi, proposant de parer des flèches venant de plusieurs directions avec sa mablette, tout en gardant le sens du rythme. Cependant, tout n'est pas du même niveau. "Design" lasse vite, par exemple, même si l'idée de tracer des formes géométriques à mainlevée sur l'écran tactile, paraît rigolo au début. Idem pour "Arrow", "Kung Fu" ou encore "Ski" qui, certes, font le boulot, mais ne laissent pas des souvenirs impérissables. On ne reviendra donc que sur peu des 16 minjeux du mode solo. Certes, beaucoup proposent plusieurs niveaux, avec une difficulté au rendez-vous, ou bien des variantes de règle. Mais, souvent, cela s'avère plus redondant qu'autre chose, comme avec le "Patchwork", dont on se lasse vite.

I'm a poor lonesome gamer

Malheureusement, le mode multijoueur n'est pas vraiment là pour rattraper le coup. Pour s'amuser à plusieurs, Game & Wario ne propose que quatre activités, plus deux jeux du mode solo jouables à deux ("Design" et "Bowling"). Même s'il semblait difficile de faire mieux sans utiliser de Wiimote en plus, c'est vraiment peu pour un party game digne de ce nom. Certes le principe d'"Artwork", un Pictionary pour écran tactile, est redoutable, et on s'amuse beaucoup sur "Fruit", où un voleur doit chiper des fruits en se fondant dans la foule. Mais le jeu de rythme "Disco" déçoit à la longue et "Island" manque de punch et d’intérêt. Au final, ce Game & Wario reste moyen dans l'ensemble, même s'il possède quelques activités intéressantes. Il apparaît moins indispensable que Nintendo Land, pour ceux qui aiment le genre et possède une Wii U. D'autant que Wii Party U, attendu pour cette année, devrait proposer vraiment plus de contenu.

Test réalisé par Emmanuel Bahu-Leyser.

Avis de la rédaction

À qui s’adresse ce jeu ?
- Aux amateurs de minijeux rigolos âgés de plus de 7 ans.
- Aux possesseurs de Wii U en mal de party game.
- À ceux qui aiment l'esprit déjanté des WarioWare, mais pas trop quand même.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Nintendo Land
- WarioWare sur Wii.