Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Full Auto 2 : Battlelines

Full Auto 2 : Battlelines

Les rues de Staunton City ne seront plus jamais sûres avec l’arrivée de Full Auto 2 : Battlelines sur la nouvelle console de Sony. Des séances de carnage massif en perspective mais une impression de déjà-vu dérangeante.
La série Full Auto a fait ses débuts l’an dernier sur la console concurrente de Microsoft, la Xbox 360. Le titre de Sega n’avait alors pas rencontré un franc succès. Le deuxième opus est l’occasion pour les développeurs de Pseudo Interactive d’opérer la transition sur PlayStation 3. Un changement de support salvateur ?

Le Mad Max des temps modernes

Le concept de Full Auto peut être résumé brièvement. Une voiture armée jusqu’à la calandre de canons automatiques, lance-grenades, générateur de fumée, mines et maints joujoux qui font "crac boum hu", et roulant à tombeau ouvert dans des environnements urbains hautement destructibles.
Evidemment, vous n’êtes pas seul dans ce grand jeu de démolition et les adversaires tenteront par tous les moyens de vous annihiler. Ici, il ne s’agit pas juste de savoir conduire vite et bien, le permis de port d’armes lourdes est vivement encouragé.
Des évolutions peu convaincantes

On ne peut pas dire que la différence soit flagrante entre les premier et deuxième épisodes d’un point de vue graphique. Ceci dit, l’animation semble avoir été revue et les ralentissements s’avèrent nettement moins perceptibles. Le design des niveaux, quant à lui, demeure similaire, offrant raccourcis, environnements destructibles, et bonus à récolter. Les bolides sont équipés d’un turbo et on retrouve également la fonction retour arrière très utile quand on vient de se faire pulvériser par un concurrent. Par ailleurs, le mode carrière solo offrira une progression ouverte, même si les missions n’affichent manifestement pas une grande variété.
Par contre, les modèles physiques ont du mal à convaincre. Pour un jeu qui base sa jouabilité sur les collisions et la gestion des dégâts, il y a comme une fausse note qui sanctionne sévèrement l’ensemble. Sans oublier que l’intelligence artificielle est loin d’être exceptionnelle, donnant une réplique de piètre facture aux habitués du genre.
Le jeu en ligne au rendez-vous

Si d’autres titres de Sega sont privés du jeu en ligne sur PS3, comme Virtua Tennis 3, Full Auto 2 : Battlelines bénéficie du même traitement que son prédécesseur. A savoir le jeu en ligne regroupant jusqu’à 8 participants. Un nouveau mode Arena fait son apparition, proposant aux joueurs de se mettre des cartouches en équipe. Malheureusement, pas de révolution avec cette mouture PS3.

La série ne progresse pas et aurait besoin d’un bon lifting de programmation pour enfin décoller. Car quand on aligne un MotorStorm à côté, le titre de Sega fait pâle figure…

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux pilotes âgés de 12 ans et plus
- Aux joueurs qui n’ont pas acheté MotorStorm
- A ceux qui se contentent de jeux médiocres


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Full Auto sur Xbox 360