Le projet micromania-zing . découvrir !
Suivez-nous
Menu

Forza Horizon

Forza Horizon

Forza Motorsport délaisse cette année les circuits fermés et l’asphalte fumant pour une balade à fond les ballons en monde ouvert, au beau milieu du Colorado. Un pari réussi ?
Alors que Forza Motorsport 4 continue de faire rouler la planète entière depuis un an, Turn10 Studios a décidé de "rompre" son cycle traditionnel de sortie d’un nouveau Forza tous les deux ans, en proposant dès cette année Forza Horizon, à l’orientation bien différente des épisodes traditionnels. Le cycle n’est toutefois pas vraiment interrompu, puisque Turn10 a confié le développement à Playground Games, pendant qu’ils travaillent de leur côté d’ores et déjà sur FM5. Sur le papier, Forza Horizon emprunte des éléments à des séries comme Test Drive Unlimited (monde ouvert) et Need for Speed (courses de rue, défis entre pilotes pour de l’argent…), tout en conservant la physique des véhicules utilisés dans Forza Motorsport. Un mélange incongru certes, mais qui donne un résultat détonnant.

Sweet Home Colorado
Forza Horizon est donc un jeu de course en monde ouvert dans lequel vous incarnez un pilote qui participe pour la première fois au festival Horizon, gigantesque rassemblement automobile qui se déroule au cœur de l’été 2012 dans le Colorado. Votre objectif est d’empiler les victoires dans des courses organisées pour accéder aux bracelets qui ouvrent les portes des défis les plus relevés et avoir l’opportunité d’affronter Darius Flynt, le pilote star de la compétition. Le titre offre également de nombreux petits défis hors festival, pour vous pousser à explorer la carte de fond en comble (environ 200km² de superficie) : exploser des panneaux pub pour avoir des remises sur les améliorations, trouver les radars du jeu ou dénicher les trésors de grange, ces voitures de collectionneur minutieusement planquées. En parallèle, chacun de vos trajets vous fait grimper au classement de popularité du festival, en réalisant des prouesses sur la route : drifts de légende, dépassements audacieux ou pointes de vitesse affolantes… A ce titre, tous vos trajets comptent, que vous soyez en pleine course ou en balade libre. Une façon intelligente d’occuper le joueur tout au long de son expérience.

Un Forza qui n’est pas un Forza

Côté gameplay, Forza Horizon propose un mix arcade-simulation qui emprunte les modèles physiques des FM tout en rendant le gameplay plus accessible et tolérant : pas de dégâts mécaniques, des dérapages plus simples à contrôler et un feeling général légèrement plus arcade. Le pilotage sur terre ou sur gravier (inédit pour la série) est également convaincant en termes de sensations, tout comme la conduite de nuit, qui est aussi une première. Avec Horizon, Forza s’ouvre ainsi à un public plus occasionnel tout en continuant d’offrir une expérience satisfaisante pour les rois du contre-la-montre. Niveau technique, Forza Horizon en met plein la tronche, ce qui n’est pas vraiment une surprise quand on voit la beauté de FM4. Les décors sont variés et somptueux, les voitures parfaitement modélisées, même si le rendu des effets de lumière sur la carrosserie est inégal d’un bolide à l’autre. La bande-son proposée par les trois radios du festival est dantesque (rock, électro et musiqué indé), finissant de donner au jeu une atmosphère unique. Au final, le seul véritable reproche que l’on peut faire à Horizon reste de ne pas être aussi complet qu’un Forza Motorsport classique : "seulement" 130 véhicules et un mode solo expédié en 15 petites heures en mode difficile. Toujours est-il que le titre réalise une prouesse qui à elle seule mérite votre investissement : être un Forza sans être un Motorsport, en parvenant à proposer une expérience bien différente de celle des FM traditionnels et ouverte à un public plus large que d’habitude, tout en conservant les innombrables qualités de la série. Rien que pour cette raison, vous pouvez vous jeter dessus !

Test réalisé par Romain Mabil.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux pilotes de 7 ans et plus.
- A ceux qui ont trouvé Forza Motorsport 4 un peu trop axé simulation.
- A ceux qui apprécient de se balader cheveux au vent au volant d’une Lamborghini orange vif.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Forza Motorsport 4
- Test Drive Unlimited 2 pour le monde ouvert.