Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Final Fantasy XIII

Final Fantasy XIII

Final Fantasy XIII, premier épisode de la série sur PlayStation 3, est encore une fois complètement différent de ses prédécesseurs et surprendra bon nombre de joueurs.
Final Fantasy, comme Dragon Quest, est une série mythique chez tous les amateurs de RPG nippon. A la différence de la série d’Enix qui capitalise d’épisode en épisode sur des mécaniques éprouvées, Final Fantasy n’hésite jamais à se réinventer quitte à commettre parfois quelques impairs. Chaque nouveau volet est la garantie de découvrir un nouvel univers, de nouveaux protagonistes et un système de jeu inédit.

La révolution finale

Final Fantasy XIII est très certainement le volet le plus linéaire de la série. Il reprend partiellement la structure de Final Fantasy X mais en balise encore plus le déroulement. Grosso modo, durant une bonne partie de l’aventure, il faut aller du point A au point B. Déroutant au premier abord, ce parti pris est compensé par un travail artistique divin (environnements uniques, festival de couleurs), une surprise qui fera ronronner de plaisir les fans de Monster Hunter, et un système de combat d’une richesse rare. Derrière son apparente linéarité, Final Fantasy XIII s’adresse en réalité aux amoureux de J-RPG qui aiment passer des heures à bidouiller armes et objets, calculer avec précision l’évolution de l’arbre de compétence, des invocations et de la composition de l’équipe.L’art du combat

Le jeu bouscule bon nombre de conventions, à commencer par le gain d’expérience. Ici, les protagonistes ne peuvent plus monter en niveaux. En revanche, ce sont leurs armes, leurs objets, leurs invocations et leurs spécialisations qui le font. Ainsi en transformant des pièces (bobines de fils électriques, transformateurs…) trouvées sur les ennemis ou dans des coffres, il est possible d’augmenter la puissance destructrice des armes ou la protection des armures, tout comme on peut acquérir des protections passives (résistance au feu +20% par exemple). Chaque personnage développe des spécialisations divisées en quatre familles : attaque physique, magie offensive, magie défensive, et magie de soutien. Les compétences (appelées Paradigm) sont accessibles à tous les membres de l’équipe, mais pas forcément au même moment. Pour répartir les points de compétence acquis durant les combats, il faut utiliser le Crystarium (qui rappelle à la fois le Sphérier de FFX et les License Points de FFXII) et faire progresser les différents paramètres de chaque compétence en déplaçant un cristal lumineux. Les invocations s’obtiennent en sortant victorieux contre l’entité en question. Une fois en sa possession, l’invocation peut-être utilisée de deux manières : soit en tant comme combattant physique, soit comme mage. La puissance des coups dépend bien entendu du niveau de l’invocation elle-même.

Un jeu qui s’affirme

En situation de combat, il est nécessaire d’alterner les spécialisations de chaque membre de l’équipe (trois au maximum). Pour cela, le joueur peut dans le menu adéquat construire jusqu’à six Paradigm différents (Commando > Ravager > Medic par exemple) et les appeler en cours de combat par une simple pression sur le bouton L1. Cela autorise une énorme flexibilité et surtout une très grande réactivité. Il est ainsi possible de totalement inverser le cours d’un combat simplement en utilisant les bons Paradigm. Final Fantasy XIII est un jeu qui démarre lentement. Il faut par exemple compter une dizaine d’heures pour que le système de combat dévoile ses subtilités et une vingtaine pour être en pleine possession de ses richesses. On a parfois l’impression d’assister au tutorial le plus long du monde. Pourtant, traversé par des moments de fulgurance narrative, porté par un système de combat passionnant, Final Fantasy XIII est un jeu qui ose affirmer son parti pris. En ces temps de production ludique calibrée, c’est une bouffée d’air frais et un coup de cœur.

Test réalisé par Emmanuel Touchais.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de plus de 16 ans
- A ceux qui aiment la saga Final Fantasy
- A ceux qui aiment les jeux avec une identité

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Final Fantasy X