Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Dynasty Warriors 6 Empires

Dynasty Warriors 6 Empires

Depuis leur apparition sur Playstation 2, les Dynasty Warriors se suivent et se ressemblent tous comme deux gouttes d’eau. Et malgré son passage à la nouvelle génération, la série a du mal à trouver son second souffle. Cet opus sera-t-il enfin le messie tant attendu par les fans ?
On ne présente plus Dynasty Warriors. Depuis le quatrième épisode, la série est déclinée dans une version Empires qui fait la part belle à la stratégie. Dynasty Warriors 6 Empires (DW6E) reste bien sûr le digne successeur de ses ancêtres et propose toujours de latter du guerrier adverse par centaines, mais la préparation des batailles et la planification de vos attaques semblent plus que jamais nécessaires pour faire plier vos opposants et enfin dominer la Chine d’une main de maître.

Les turbans jaunes sont encore révoltés ?
La principale innovation de cet épisode vient du fait de pouvoir jouer en tant qu’Officier ou Seigneur, un grand chef des armées tout-puissant que vous pourrez entièrement personnaliser à votre envie. En tant que Seigneur, vous supervisez tous les assauts de vos armées via une carte qui fait beaucoup penser à Risk. Vous assignez des missions à chaque officier en fonction de leurs compétences sur le champ de bataille, et vous planifiez vos attaques par le biais d’une carte qui vous indique où se situent les troupes ennemies. A vous de trouver leur point faible.

Chaque victoire rapporte des gemmes et de l’argent, que vous devez utiliser afin d’améliorer l’équipement de vos soldats et de vos officiers et de le rendre ainsi encore plus redoutables lors des affrontements. Evidemment, vos opposants n’hésitent pas non plus à attaquer vos propres terres et il faudra faire preuve de tout autant de stratégie afin de ne pas céder face à la traitrise de l’un de vos lieutenants qui aura rejoint les forces ennemies. En mode Officier, vous êtes de l’autre côté de la barrière et vous suivez les ordres donnés par votre Seigneur tout-puissant lors du conseil de guerre. Au fur et à mesure de vos victoires, votre influence grandira au sein de son armée et vous pourrez donner votre avis sur les prochaines cibles à attaquer. Ou alors choisir de le trahir, si vous vous sentez d’humeur fourbe et perfide.

On prend les mêmes et on recommence

Mais un Dynasty Warriors ne serait rien sans de bons vieux combats où l’on enchaîne les ennemis par milliers. Et que les fans se rassurent, de ce point de vue, rien n’a changé. On matraque un bouton afin de massacrer les ennemis qui viennent s’agglutiner autour de soi telles des abeilles autour d’un pot de miel, et on sort des attaques dévastatrices dès que la barre de Musou est remplie. Jouissif pour certains, ultra-répétitif pour d’autres, cet épisode va sûrement contenter les fans mais ne propose donc que très peu d’évolutions. Quelques petits aspects stratégiques ont toutefois leur apparition au cœur des batailles : il est possible de donner des ordres simples à ses troupes (rassemblement, retrait…) mais il vous faudra souvent répéter ces directives plusieurs fois avant d’être entendu tellement vos soldats semblent avoir du mal à s’exécuter. Vous devez également désormais vous assurer des contrôles des différentes bases du champ de bataille afin de sécuriser le ravitaillement de vos troupes et que celles-ci puissent se défendre face aux assauts ennemis répétés. A l’heure du bilan, Dynasty Warriors 6 Empires se révèle être un épisode sans grande surprise, avec les mêmes forces et les mêmes faiblesses que ses prédécesseurs. Et malgré son aspect stratégique un peu plus prononcé, il aura bien du mal à séduire en dehors du cercle de fans habituels de la série.

Test réalisé par Romain Mabil.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux guerriers de 16 ans et plus
- Aux inconditionnels de la série

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Dynasty Warriors 5 Empires
- Dynasty Warriors 6
- Ninety-Nine Nights