Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Dynasty Warriors 5

Dynasty Warriors 5

Le célèbre beat'em all reprend du service dans un épisode V au parfum de nostalgie. Un retour aux sources qui va se concrétiser par des paddles usés jusqu'à la corne et des petits doigts enflés !
Tu n'as pas d'amis ?

L'engouement des joueurs pour Dynasty Warriors est réel, malgré son manque d'aspect tactique, et son intérêt qui se limite à mettre en scène un héros qui va se bastonner contre des milliers d'ennemis. Quant au scénario, c'est du archi-connu. A nouveau au cœ,ur de la période des Trois Royaumes, DW 5 met en scène deux camps qui s'affrontent pour la domination des terres de Chine. Au milieu de tout ce chantier, vous ! Pour vous en sortir, une solution : cogner à tout va sur tout ce qui menace votre misérable existence. Premier constat, toujours aussi bourrin, ce nouvel épisode revient à la tradition du pur "fight". Que ce soit en mode libre, en mode défi ou en mode musou (aventure), ce sont des centaines de fessiers qu'il faut botter, tanner, botter à nouveau, etc. Pour cela, au joueur de choisir, parmi une dizaine de perso disponibles, son héros et son garde du corps, un ami qui vous veut du bien.

Savoir flairer du "Musou"

Chaque personnage possède son arme favorite et ses compétences dédiées. Lance, épée, hache, à chacun sa préférence. De mon point de vue, rien de tel qu'une bonne lance pour faire le ménage autour de soi. Notez que le jeu est parsemé d'objets et de nouvelles armes plus puissantes dont il convient d'équiper son héros pour le rendre encore plus fort.
Parallèlement, le héros emmagasine de l'expérience et accroît ses compétences, une chose valable également pour le garde du corps qui, pour une fois, remplit pleinement son rôle pour vous protéger.
Un ami précieux, tout comme le Musou, une énergie mystique. Parce qu'il n'est pas rare d'être entouré d'une trentaine d'ennemis, le héros pourra calmer les ardeurs de chacun en effectuant un coup spécial une fois la jauge de Musou pleine. Quant au Musou Rage (nouveau), inutile d'en dire davantage, ça fait très mal !
Ca castagne dans les allées

Si l'aspect tactique n'a guère d'emprise réelle sur la progression du joueur, il convient de rester attentif aux objectifs. Oubliez de porter secours à l'un de vos généraux et c'est la défaite au bout du chemin. Sachez que la persévérance est la clé de la réussite, d'autant plus que les batailles durent des heures. Heureusement, trois sauvegardes "en pleine action" sont possibles, histoire de décompresser et de ne pas perdre le bénéfice de plusieurs dizaines de minutes à défoncer tout ce qui bouge. Car côté action, le joueur n'a pas un instant de répit.
Quoi de neuf doc ? Pas grand-chose !

Si graphiquement le titre a peu évolué, signalons une meilleure distance d'affichage. Un détail qui a son importance pour repérer les dizaines de soldats gonflés à bloc qui piquent un sprint vers votre pauvre carcasse.Un résultat obtenu grâce à des efforts d'optimisation du moteur 3D - sans pour autant diminuer le nombre des ennemis présents à l'écran –, qui rendent la fluidité est excellente. Reste que les décors sont toujours aussi moches et ternes. Mais tant que le concept plaît…, Cet ultime épisode - en attendant un nouvel opus sur PS3 - procurera aux plus écervelés d'entre vous (dont votre serviteur) de bons moments de fun !

Test réalisé par Richard Roger

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu :
- Aux fans de la saga.
- Aux allumés de la baston.
- Aux gros consommateurs de pansements pour mimines.


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Dynasty Warriors 4
- Dynasty Warriors 3