Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Dynasty Warriors 5 Empires

Dynasty Warriors 5 Empires

On ne compte plus les opus de Dynasty Warriors sur la vénérable PlayStation 2. Et depuis le n° 4, la saga ajoute Empires à son portfolio. Dynasty Warriors 5 ne déroge pas à la règle.
Dynasty Warriors n’est plus à présenter pour les possesseurs de PS2. Et à l’image de Dynasty Warriors 4, le 5 reçoit une version Empires plus orientée sur la stratégie. Reste à savoir si le beat’em all vedette de Koei ne tend pas à s’essouffler sur les consoles actuelles.

Une dynastie de généraux

Pour les néophytes, l’action de Dynasty Warriors 5 Empires se déroule dans la Chine ancienne où les guerres intestines ont vu les empires se succéder les uns après les autres. Vous débutez le mode histoire à la tête de votre clan et contrôlant l’une des 25 régions du pays. Vous allez devoir gérer votre territoire et développer une politique économique, tout en menant de front guerres et rapports diplomatiques avec l’extérieur. Le but avoué de votre campagne est de devenir le prochain empereur du pays et d’unifier toutes les régions sous votre joug. Pour cela, il s’agit de recruter des généraux et leurs armées, des hommes qui vous serviront corps et âmes et dont il faudra prendre soin entre les batailles.
L’aspect gestion du jeu reste très sommaire et, dans le pire des cas, peut être organisé automatiquement. Vous avez le choix parmi plus de 200 officiers, possédant chacun ses caractéristiques propres. Ensuite, place aux combats !
Seul contre tous

Selon les batailles, il est possible d’avoir sous ses ordres généraux et lieutenants, des meneurs contrôlés par l’ordinateur et qui répondent à des ordres basiques. Mieux vaut être directif avec vos hommes tant l’intelligence artificielle des alliés peine à afficher quelque chose de crédible. On est trop souvent à effectuer seuls de grands moulinets face à des hordes d’ennemis tandis que nos forces assistent, passives, au combat. L’essentiel des missions consiste en un gagne terrain où le joueur doit s’accaparer successivement tous les postes de contrôle pour enfin prendre d’assaut la base ennemie. Les stratèges combineront leurs armées, utilisant unités de soutien, d’assaut, magiciens, archers. Si l’aspect stratégie et conquête est présent, les parties se résument grossièrement à une distribution de gros coups de lames dans la bouche ! Que vous perdiez ou gagniez des batailles, des bonus sont récupérés à chaque fin de mission et, en cas de victoire, vous pourrez enrôler dans vos troupes les officiers ennemis capturés.

Nouvelle génération light

L’action est omniprésente avec les combos dévastateurs et l’utilisation de la jauge de Musou pour déclencher un déluge de coups et de puissance brute sur l’opposition.
Armes et équipements reçoivent des améliorations après les affrontements, les officiers prennent de l’expérience, une option non négligeable dans la campagne qu’il est possible de jouer à deux en coopération sur écran partagé.
La jouabilité brute, répétitive et rabâchée de Dynasty Warriors 5 Empires ne conviendra pas au plus grand nombre. La série évolue guère et se retrouve en perte de vitesse sur PS2.

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- A ceux qui tapent plus qu’ils ne réfléchissent
- A ceux qui apprécient de jouer sans intelligence
- Aux joueurs qui aiment se battre


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Dynasty Warriors 5
- Dynasty Warriors 5 Xtreme Legends