Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Dragon Ball Z : Budokai 2

Dragon Ball Z : Budokai 2

Les super guerriers de Dragon Ball Z signent leur retour sur PlayStation 2 de manière fracassante. Kaméhaméha, Vague de la Mort ou autre Fusion vont ravager votre salon !
Deuxième volet à voir le jour sur la console de Sony, Dragon Ball Z : Budokai 2 relève le challenge de ne pas tomber dans la suite fade et insipide, simple resucée à licence forte destinée à remplir les caisses de l’éditeur. Si les fans ont de fortes chances de foncer tête baissée, Budokai 2 ne présente pas moins des atouts séduisants.

La saga continue

Les joueurs étaient quelque peu restés sur leur faim avec le premier opus, la saga de Buu manquant cruellement à l’appel. Qu’ils se rassurent cette fois-ci, l’étape cruciale de la série Dragon Ball Z, dénouement ultime du chapitre mettant en scène Goku et toute sa clique, est bien présente ! On reprend donc les mêmes et on recommence, avec en prime une refonte originale du mode histoire. En effet, le Dragon World vous invite à partir à la recherche des sept boules du dragon, en n’omettant pas au passage de rayer de la carte tous les vilains qui s’opposeront à vous.
Et désormais, vous évoluez dans les niveaux à la façon d’un jeu de plateau, en déplaçant vos pions de case en case. Certaines octroient des bonus, tandis que d’autres vous pénaliseront lors des combats. A vous de placer judicieusement vos pièces !
De la 3D classique au cel-shading

Par ailleurs, les développeurs ont eu la bonne idée d’appliquer la technologie du cel-shading à l’environnement 3D. Les décors et personnages ressemblent désormais plus au manga télévisé. L’arrivée de nouvelles techniques et l’aspect visuel remanié donnent plus de pêche à l’ensemble. Certains combos dévastent littéralement l’aire de jeu, sans parler de votre adversaire, transformé en véritable cible nucléaire sous l’impact de vos coups. Alors, quand on sait que plus de trente persos aux techniques différentes sont prêts à en découdre quand vous aurez tout débloqué , aucun doute à voir, vous allez en prendre plein les mirettes ! Sans atteindre le niveau d’animation d’un Soul Calibur II, l’esprit de la série reste fidèlement retranscrit et n’amène pas de mauvaises surprises.

Plus jouable que Budokai

Les affrontements gagnent en jouabilité et en convivialité. Contre, cassage de garde, déviation et autre renvoi d’attaque donnent plus de piment aux bastons. Et l’on garde toujours une configuration à la carte de la manette.
On retrouve les modes du précédent volet, le Championnat du Monde restant jouable à huit, tandis que Duel et Entraînement vous permettront de parfaire vos styles de combat en solo ou entre amis. Le système de gestion des techniques fait également son retour sans subir de profonds changements.
Autrement dit, Dragon Ball Z : Budokai 2 reprend les meilleurs éléments de son aîné et comblent les manques qu’on lui reprochait. Les aficionados ne seront pas déçus !

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- A ceux qui veulent mettre la misère à Buu
- Aux joueurs atteints de la DBZ-mania
- Aux pros de la Fusion


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Dragon Ball Z : Budokai