Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Dog's Life, une vie de chien

Dog's Life, une vie de chien

Avez-vous la truffe fraîche ? La question peut vous sembler étrange mais elle ne l'est pas moins que Dog's Life, la première aventure canine de l'histoire du jeu vidéo à pousser aussi loin - pour le meilleur et pour le pire - la simulation du plus fidèle ami de l'homme.
Il nous arrive parfois de vilipender le manque d'originalité de certains développeurs qui n'hésitent pas à pomper les idées de leurs concurrents en changeant ça et là des détails cosmétiques. Imaginez alors notre curiosité quand on a reçu Dog's Life, un jeu d'aventure proposant d'incarner... un chien.

Fais le beau !

Dog's Life vous offre une opportunité unique : celle de se glisser dans la peau poilue d'un gentil toutou au regard affectueux nommé Jake. Sa copine Daisy ayant été enlevée par des humains malintentionnés, Jake va se lancer sur la piste des ravisseurs pour libérer sa bien aimée. S'ensuit une aventure canine au raz du sol pleine de rebondissements - et de nonos - qui lui fera traverser les Etats-Unis.
A vous de voir si vous préférez la jouer gentil chien-chien propre sur lui toujours prêt à se rendre agréable aux humains dans l'espoir d'une récompense, ou plutôt clebs qui n'en fait qu'à sa tête et qui aurait bien besoin d'un passage chez le toiletteur. En la matière, le jeu vous laisse une étonnante liberté d'action.
Assis ! Couché ! En équilibre sur les pattes avant !

La réalisation de Dog's Life est une bonne surprise. Graphisme de qualité, modélisation et animation des différents toutous assez convaincantes, prise en main élémentaire , les développeurs ont fait du bon travail pour donner vie à Jake et à son environnement malgré quelques changements d'angles de caméra agaçants. En chemin, il croisera plus d'une quinzaine d'autres races de chiens avec lesquels jouer ou concourir : doberman, husky, dalmatien, chiwawa, etc. Les humains sont aussi du voyage, comme par exemple l'inoubliable papy péteur du début qui agite la main en espérant disperser l'odeur qui l'entoure. L'humour n'est pas toujours aussi bas mais il ne s'élève jamais bien haut non plus. Une affaire de goût, certes , peut-être que le jeune public y sera plus sensible que votre serviteur.

Donne la papatte !

Cette première "simulation canine" de l'histoire ne se contente pas d'un graphisme globalement attrayant. Elle s'appuie également sur un gameplay original qui se propose de vous donner un véritable aperçu de la vie d'un chien. Jake est ainsi capable de creuser des trous, de rapporter des trucs, de faire pipi - ou pire - sur le pied de la table de la cuisine, d'aboyer à gogo, de faire des tours pour impressionner les humains, etc. L'odorat du héros a même bénéficié d'un traitement de faveur : en basculant en mode "odorama", la caméra passe en vue à la première personne et les différentes odeurs sont alors matérialisées par des nuages colorés que vous pouvez récolter pour décoincer des défis ou des bonus. Ou suivre quelqu'un à la trace, comme dans un épisode de Lassie. Enfin, en remportant les différents mini-jeux, Jake pourra contrôler temporairement un autre chien pour atteindre des zones autrement inaccessibles ou accomplir une nouvelle mission.
Et "paf !" le chien...

Malgré un humour qui pourra laisser certains joueurs froids, Dog's Life est une aventure plutôt bien fichue et bougrement originale. Croyez-le ou non, le type à qui l'on doit ce jeu n'est autre que David Braben, le créateur de la célèbre simulation spatiale "Elite". Des mystères de l'univers aux gros cacas sur le capot d'une voiture, que de chemin parcouru ! Toute pique perfide mise à part, Dog's Life fera la joie des jeunes qui aiment les animaux et celle des moins jeunes à la recherche d'un jeu original. Une curiosité.

Test réalisé par Guillaume Pan'.

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux amis des bêtes
- A ceux qui rêvent d'aventures canines
- Aux joueurs en quête d'originalité


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Premier de sa catégorie