Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Disney Universe

Disney Universe

On n’a pas tous les jours la chance d’aller à Disneyland, mais on peut désormais retrouver un gai mélange des univers Disney et Pixar sur PC et consoles. Une joyeuse pagaille en multi, entre action, réflexion et coups fourrés.
Non, nous ne sommes pas dans le nouveauKingdom Hearts, mais dans un parc à thème virtuel Disney, où les robots ont pété un boulon. Hex, un méchant virus, les a contaminés pour empêcher les joueurs d’y avancer tranquillement. On doit donc libérer des "invités" prisonniers de chaque univers, avec des petits bonshommes de couleurs, costumés en Mickey, Donald, Stitch et compagnie. Le jeu propose six mondes, qui comptent chacun trois niveaux, eux-mêmes divisés en tableaux. Tous sont tirés d’une licence de la Walt Disney Company, au sens large. L’univers Pirates des Caraïbes est accessible dès le début. Il faudra ensuite dépenser les pièces durement glanées lors des joyeuses pérégrinations, pour débloquer ceux d’Alice (de Tim Burton), Wall-e, Monster & Cie, Le Roi lion, ainsi qu’Aladdin. Le but : progresser dans les tableaux en actionnant des mécanismes et en battant les ennemis qui tentent de vous mettre des bâtons dans les roues. Le tout, pimenté de petites activités annexes. Une fois puzzles résolus et ennemis vaincus, l’invité libéré débloque un accoutrement, à acheter parmi une quarantaine, et ainsi de suite.Brouillon mais amusant

En solo, le principe est amusant pour s’occuper une après-midi ou deux. Les puzzles sont distrayants, variés, malgré l’absence d’un minimum de scénario pour lier le tout, et les graphismes, plutôt jolis. La marche à suivre est indiquée (option à désactiver), mais pas les trésors cachés, évidemment. C’est là que réside une partie de l’intérêt du titre. C’est toutefois à plusieurs que le jeu révèle son essence. À l’instar de Zelda Four Swords ou LittleBigPlanet, les parties en multi obéissent aux perfides règles de la "coopération concurrentielle". Au bout de chaque niveau, le joueur qui totalise le plus de points est désigné vainqueur, en fonction de plusieurs paramètres (ennemis vaincus, argent ramassé, minijeux remportés, etc.). Il s’agit donc de savoir s’entraider pour avancer (les énigmes diffèrent légèrement par rapport au solo), tout en essayant de tirer au mieux la couverture à soi. À cet effet, le titre regorge de solutions sournoises. Les détracteurs de la paix des groupes pourront, par exemple, balancer leurs compères dans le vide, pour leur faire perdre des pièces, ou s’accaparer les récompenses tel le ninja, alors que les autres ont fait tout le sale boulot. D’autant que l’aventure est régulièrement pimentée par l’arrivée de bonus/malus, offrant des transformations spéciales, pour venir semer le trouble dans les esprits trop coopératifs. De bonnes idées, certes, mais plus on est de fous, moins on rit. Au-dessus de deux joueurs, les combats deviennent excessivement confus et la maniabilité, peu précise, n’arrange rien.

Malin plaisir

Malgré cela, Disney Univers possède un bon potentiel. Tout est mis en œuvre pour que petits et grands puissent jouer ensemble, avec une prise en main très accessible. On aurait donc bien aimé partager cette convivialité en ligne, mais il faudra se contenter de parties en local. Le fun reste présent et on prend tout de même un certain plaisir à s’amuser dans cet équilibre entre réflexion, action et fourberies, bercés de magie Disney.

Test réalisé par Emmanuel Bahu-Leyser.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux joueurs de 7 ans et plus.
- Aux amateurs de puzzles en fourbe coopération.
- A ceux dont les amis ne sont pas trop susceptibles.
- Aux fans de Disney et Pixar.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- LittleBigPlanet 2