Le projet micromania-zing . découvrir !
Suivez-nous
Menu

Disney Infinity

Disney Infinity

Disney s'approprie le principe des figurines à collectionner qui se matérialisent en jeu vidéo. Au-delà d'une simple reprise de cette idée lucrative, le titre d'Avalanche Software propose une alternative intéressante.
"Jouet vidéo" à la Skylanders ? Plateforme de création ludique dans l'esprit de Little Big Planet ? Dans Disney Infinity, c'est un peu tout ça à la fois. Doté d'un mode aventure "classique" et d'une partie Toy Box, où l'on construit soi-même son terrain de jeu, le titre regroupe deux concepts en un. L'idée de départ est simple : on débloque tout un tas d'objets en mode aventure, que l'on peut ensuite utiliser dans sa Toy Box. Comme pour Skylanders, le jeu est commercialisé avec un socle, destiné à accueillir des figurines à collectionner. Le périphérique dispose de trois emplacements : deux pour les statuettes de personnages et un pour les "trophées aventures" donnant chacun accès à un univers Disney. Trois de chaque sont fournies avec le soft.

Vers l'Infinity...
Dans le mode aventure, on se lance librement dans des missions, qui se déroulent dans plusieurs mondes ouverts. Chaque univers offre des phases de jeux assez différentes les unes des autres. Par exemple, Cars propose des activités autour de la course auto, tandis que Les Indestructibles se concentrent sur la baston et que Le Pirate des Caraïbes invite aux combats navals, entre deux passes d'arme. En parallèle, il est aussi possible de personnaliser une partie des environnements, à la façon de Toy Story 3 – autre titre d'Avalanche Software, dont le jeu s’inspire beaucoup. Chaque univers s'avère étonnamment fourni en contenu, avec des tonnes de secrets à dénicher et des missions ras les pixels. Certes, pour les vieux briscards, les objectifs s’avéreront relativement simples et assez redondants. Mais les plus jeunes, à qui ce jeu s'adresse avant tout, auront vraiment de quoi s'occuper, rien qu'avec les trois aventures du pack de démarrage (Monstres & Cie, Le Pirate des Caraïbes et Les Indestructibles). En contrepartie, la variété des activités proposées fait que Disney Infinity donne un peu dans tout, mais ne le fait jamais super bien. La plupart du temps, la physique, la maniabilité et la caméra s'avèrent perfectibles, surtout dans les phases d'escalade et de plateforme. Dommage aussi que la prise de niveaux des personnages n'ait pas beaucoup d'incidence sur leurs capacités, ce qui diminue l'intérêt du concept des figurines.

… et au-delà !

Parallèlement au mode aventure, on peut revenir, dès qu'on le souhaite, à sa Toy Box, véritable coffre à jouets virtuel. Piloter le carrosse de cendrillon à fond les ballons avec Jack Sparrow, le tout en balançant des missiles, sur un circuit qu'on a élaboré soi-même ? C'est possible. Inviter trois copains en ligne pour venir faire les fous et leur montrer ses belles créations ? C'est possible aussi (à condition d'avoir créé un compte Disney). On peut même juste faire n'importe quoi, comme avec ses jouets ! Les outils de création sont plutôt bien fichus. Mais cela demande tout de même un minimum d'investissement, afin de comprendre les fonctionnalités plus avancées. En particulier si l’on veut créer des petits mécanismes ou, carrément, des minijeux. Là, les très jeunes auront peut-être du mal. Plus que les petits didacticiels, un manuel papier véritablement explicatif, n’aurait pas été de trop pour pouvoir s'y référer. Au final, grâce à son concept axé sur la liberté de jeu et la créativité, Disney Infinity offre tout de même une bonne alternative à Skylanders, sur le marché du "jouet vidéo". Certes, il n'est pas toujours parfait manette en main, mais ses univers charmants et l'énorme quantité de contenu qu'il propose rattrapent largement ses imperfections.

Test réalisé par Emmanuel Bahu-Leyser.

Avis de la rédaction

À qui s’adresse ce jeu ?
- Aux enfants entre 7 et 12 ans... ainsi qu'aux grands enfants, bien évidemment !
- Aux jeunes joueurs qui n'ont pas trop d'expérience dans les jeux d'aventure.
- À ceux qui recherchent un véritable coffre à jouet virtuel.
- Aux amateurs des univers Disney.

Vous aimerez si vous avez aimé :
- Skylanders, ou Skylanders Giants
- Toy Story 3
- LittleBigPlanet sur PS3.