Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Commandos 2

Commandos 2

"Eté 1940, le blitzkrieg allemand écrase successivement sur son passage les armées de la Pologne, de la Norvège, du Danemark...". Etes-vous prêt à intervenir une nouvelle fois ?
Nous étions nombreux à attendre les nouvelles aventures des commandos, les gros gars surarmés, vachement malins et discrets grâce auxquels nous avions mis la pagaille dans l'armée allemande. Au garde-à-vous ils reviennent donc, pour se frapper de nouvelles missions anti-nazie. Une fois encore, ce ne sont pas vos compétences en matière de bourrinage intensif qui vont être mises à rude épreuve mais bien votre art de l'infiltration et votre capacité à élaborer une stratégie.

Les Commandos, c'est pas du repos

Pour les rookies, explication ! Vous dirigez une équipe de commandos - d'où le nom du jeu, comme quoi la vie est bien faite - qui a la lourde tâche de contrecarrer les plans des Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Le staff est composé de plusieurs membres aux spécialités diverses : nageur de combat, voleur, espion, etc.
A chaque début de mission, un briefing vous est donné ainsi que divers objectifs à remplir. Votre but est d'arriver à la fin de la mission en ayant accompli votre devoir et cela sans que vos gars soient explosés en petits morceaux aux quatre coins de la carte. Si cela paraît relativement simple sur le papier, dans la pratique, c'est carrément chaud.
Les Commandos, c'est comme le vélo

Ne nous étendons pas plus sur le principe du jeu. A priori, tout le monde sait de quoi il retourne. Et puis, autant être clair d'entrée, si vous ne connaissez pas, la tâche qui vous attend va s'avérer vraiment compliquée. Deux petites missions de Tutorial s'offrent au joueur, mais vous risquez vite d'être paumé si vous n'avez jamais tâté de Commandos (enfin, façon de parler !). Passées ces deux "missionettes", l'action commence et pas qu'un peu. Comme dans le premier volet, vous vous retrouvez en plein camp ennemi avec des tas de trucs à faire, sans trop savoir par où commencer. Votre initiation perso passera sûrement par une succession de "Alarm !!!", de "Nein, nein" et de "Ouch, aïe, sortez-moi de là". Pour celui ou celle qui a déjà vaincu, c'est le terme, le premier volet, la pratique reviendra vite. Quant aux autres : bonne chance ! La difficulté est au rendez-vous, mais dans un sens, on en redemande !

Les commandos, y a du nouveau !

Si le jeu en lui-même n'a pas vraiment changé, quelques améliorations notables viennent l'enrichir. On retiendra en particulier l'arrivée de nouvelles forces (Natasha, Whiskey le chien...), des missions de nuit et en intérieur, une réelle interaction avec le décor, l'accès au sac à dos de vos troupes et tout un tas de nouveaux objets (corde, détecteur de mines...) et armes (chalumeau, cocktail Molotov, etc.) qui donnent lieu à une foule de possibilités. Les férus du premier épisode risquent pourtant de retrouver les bons vieux réflexes et de laisser de côté ces accessoires inédits qui font souvent office de "gadgets". On prend le Béret vert, on détourne le champ de vision de l'ennemi,
on lui tranche la gorge discretos, on le planque et on passe au suivant après avoir soigneusement sauvegardé. Classique, peu orthodoxe, mais drôlement efficace et suffisant la plupart du temps. Notons aussi la possibilité de débloquer des missions bonus en récoltant des pièces de puzzles : un aspect recherche bien venu !
Les commandos, bien joué Pyro...

Difficile de vous donner ici l'étendue des possibilités de Commandos, un livre serait le bienvenu...
Graphiquement, rien à dire, c'est superbe, les environnements sont variés (nuit, neige, jungle...), les persos sont magnifiques. L'aspect historique a encore une fois été travaillé, ne laissant aucune place au hasard. La jouabilité s'est vue grandement améliorée, évitant à votre écran de se prendre des claques et à votre clavier de se manger des coups de poings, sans parler des nombreuses injures à l'égard des différents corps d'armée existants. Les commandos répondent au doigt et à l'œil... Ajoutons à cela la possibilité de faire pivoter la caméra, le fait que les sauvegardes sont désormais illimitées et que les cinématiques sont au top et on obtient un C2 sans défaut aucun. 10 petites missions, bien que longues, cela reste tout de même un peu léger... Et même si l'on tient compte des 10 autres missions bonus à débloquer, on reste sur sa faim. Ca sent déjà l'add-on !

Test réalisé par Jean-François Vié

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- A ceux qui connaissent le premier volet
- A ceux que la difficulté n'effraie pas
- A ceux qui cherchent un jeu long et passionnant


Vous aimerez si vous avez aimé:
- Commandos , Derrière les lignes ennemies
- Commandos , Le sens du devoir