Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Chromehounds

Chromehounds

En ce troisième millénaire, la guerre a changé, les machines et les technologies évoluent. Et si Chromehounds n’était en fait qu’une vision prémonitoire des conflits de demain ? Heureusement que cela reste du jeu vidéo.
FromSoftware sévit depuis maintenant plus d’une dizaine d’années dans le milieu du jeu vidéo et on doit notamment à ce développeur nippon la série des Armored Core sur consoles Sony et dernièrement Tenchu au format portable. Si ce dernier n’a pas été une franche réussite, on reconnaît le savoir-faire de la société en matière de simulateur de gros robots tout de métal vêtus. Il ne restait plus qu’à mettre à contribution la nouvelle génération de consoles pour que le concept reprenne du poil de la bête. Mission accomplie ?

Après la Troisième Guerre mondiale

Le scénario de Chromehounds prend place dans un futur proche où les puissantes nations belliqueuses ont livré un combat aboutissant à la Troisième Guerre mondiale. Les rescapés de ce conflit planétaire, des républiques instables déchirées par les affrontements, des dictatures avides de pouvoir, des états souverains soucieux de redorer le blason de leur prestige passé.
Les états militaires comme nous les connaissons n’existent plus et les factions en guerre font désormais appel à des vétérans de l’armée rompus aux techniques de combat modernes. Aux commandes d’imposants robots de plus de trois étages de haut, ces mercenaires peuvent influer sur l’issue d’une bataille à eux seuls. On les appelle les "Hounds".
Les Six mercenaires

Ces unités de combat sont divisées en six catégories, chacune alignant forces et faiblesses. Les scouts, très mobiles, disposent d’une puissance de feu réduite, en contrepartie les unités d’artillerie font pleuvoir un déluge d’obus à très longue distance mais manoeuvrent lentement. On trouve également des blindés beaucoup plus versatiles et également des Mechs de commandement, idéals pour coordonner les attaques des troupes et avoir une vision d’ensemble des champs de bataille. Car si les missions solo de Chromehounds sont relativement faciles, l’intérêt du jeu réside dans son côté tactique, surtout en multijoueur. Et là ce sont jusqu’à 6 participants qui peuvent jouer en coopération ou 12 à s’affronter sur le Xbox Live. Petite particularité : les parties en ligne opposent trois factions dans un univers persistant régi par des objectifs de conquête de territoires. Les habitués de PlanetSide sauront de quoi il retourne. Chromehounds fournit un support Live pour les affrontements entre clans et l’établissement de classements mondiaux. Récompenses à la clé pour les plus valeureux !
Robots en mécanos

S’ils existent 6 types d’unités différents, les combinaisons sont nombreuses et les dizaines d’équipements et armements disponibles ou déblocables permettent de configurer son mastodonte à sa guise, en fonction des situations rencontrées. Un aspect "mécanos" qui se révèle redoutable à l’usage.
Cela dit, il est toujours proposé une configuration standard au début des missions. Libre à chacun de s’en contenter ou pas. Point de vue réalisation, Chromehounds est visuellement impressionnant mais tend parfois à tomber, par la surcharge de ses effets graphiques, dans le "too much". D’autant que les physiques appliquées à l’environnement de jeu peinent à convaincre. L’action est privilégiée sur le réalisme, bien qu’on note une gestion localisée – somme toute sommaire – des dommages. Les parties restent prenantes à compter qu’on apprécie le genre. Un titre à posséder pour les fans.

Test réalisé par Frédéric Pam.

Avis de la rédaction

A qui s’adresse ce jeu ?
- Aux pilotes de fort beau gabarit
- Aux mercenaires sans foi ni loi
- A ceux qui aiment recevoir leurs robots en kit


Vous aimerez si vous avez aimé :
- Mech Assault sur Xbox