Le projet micromania-zing . découvrir !
Menu

Breath of Fire IV

Breath of Fire IV

Très différente des Final Fantasy, la série des Breath Of Fire n'en est qu'à son quatrième volet. Jeu de rôle sauce nipponne, cette suite apporte avec elle son lot de nouveautés tout en gardant l'esprit cher aux fans de la saga.
Débutée en 1993 sur la Super Nintendo japonaise, la série des Breath Of Fire offrait une alternative de choix à la déjà célèbre saga des Final Fantasy. Ce n'est que lors de la sortie du troisième volet sur PlayStation que le public européen eut droit de faire connaissance avec Nina et Ryu, personnages récurrents de Breath Of Fire.


Cessez le feu ! ! !

L'histoire débute alors que Nina, princesse de son état, et Cray son fidèle ami traversent le désert à la recherche de la soeur de cette première. Leur petit vaisseau est alors attaqué par un dragon des sables et nos deux héros sont forcés de rejoindre la ville la plus proche pour y trouver des pièces de rechange.
Sur le chemin, Nina rencontre Ryu, un jeune garçon perdu qu'elle prend sous son aile. Bientôt, nos amis vont se rendre compte que le cesser le feu décrété entre les deux royaumes en guerre n'est pas respecté partout sur le continent et que leur rencontre n'est pas si fortuite qu'elle en a l'air. Leur destin est en marche...
3D et 2D sont dans un bateau

Ce qui frappe d'abord en jouant à Breath Of Fire, c'est l'absence de décors en 3D pré-calculée si chers aux Final Fantasy sur PlayStation. Le résultat est forcément moins beau - quoique fort agréable - mais offre une vue de trois quarts permettant des rotations d'angle de caméra propices à la découverte de trésors soigneusement cachés. C'est au sein de ces environnements en 3D qu'évoluent les protagonistes de cette aventure. A l'instar des monstres, boss et autres PNJ, ils sont fait de 2D, dessinés comme au bon vieux temps de la Super Nintendo. Le mélange des genres est plutôt agréable et propose des effets de lumière très réussis au cours des combats.

On ne change pas une équipe qui gagne.

Les fans de la série ne seront pas dépaysés : des dragons, des transformations, des pouvoirs magiques et, surtout, les deux héros Ryu et Nina. L'aventure propose - comme tout bon RPG à la nipponne qui se respecte - des séquences d'exploration ponctuées par des combats qui surviennent de temps à autre lorsque l'on se promène hors d'une cité. La saga des Breath Of Fire a toujours brillé par le nombre de ses quêtes annexes où la pêche jouait parfois un rôle prépondérant.
C'est toujours pareil si ce n'est que quelques mini jeux viennent s'ajouter aux énigmes qu'ils vous faudra résoudre pour progresser.
Les combats aussi ont évolué. Votre équipe peut compter jusqu'à six combattants auxquels ont peut faire appel à tout moment et qui peuvent réaliser des combos de magie très impressionnant et plutôt dévastateurs.
Certaines aptitudes peuvent être même apprises en observant les monstres les effectuer. Enfin, comme d'habitude dans la série, l'ordre dans lequel vous vous effectuez chaque action influe sur l'aventure car le chef de groupe peut disposer de certains pouvoirs et faciliter certaines discussions selon sa nature.

Un intérêt discutable

Lors de sa sortie il y a plus de quinze mois au Japon, Breath Of Fire IV tenait la route. Dépassé techniquement depuis par les nombreuses productions de SquareSoft, son intérêt se voit d'autant plus limité que la compagnie qui le distribue en France ne s'est même pas penchée sur sa traduction française. Si vous n'êtes pas anglophone, il vous faudra donc passer votre chemin mais ce serait vraiment dommage car il faudrait vous priver de cette longue et belle aventure ainsi que des jolies musiques qui l'accompagnent.

Test réalisé par Lionel

Avis de la rédaction

A qui s'adresse ce jeu ?
- Aux fans de la série
- A un public anglophone uniquement
- Aux amateur de RPG à la japonaise


Vous aimerez si vous avez aimé:
- La série des Breath Of Fire
- La série des Final Fantasy